[INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Partagez

    Invité
    Invité

    [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par Invité le Ven 4 Juin - 15:55

    Spoiler:
    Ten to 12-hour work days, seven days a week – that is the life of a K-pop star-in-training. Of course, the honor of even getting to this level is afforded only to a select few. The six members of U-kiss, a boy band that debuted about a year ago, are among the lucky ones.

    U-Kiss (the acronym stands for Ubiquitous Korean International Super Star) is, in many ways, the perfect embodiment of the modern K-pop group. The six members, Soo Hyun, Alexander, Ki Bum, Eli, Kevin, and Dong Ho, come from three different countries (South Korea, the United States, and China) and each can speak and understand at least two to three languages. Alexander was born in Hong Kong and grew up in Macau, is biracial (his father is from Hong Kong and his mother is Korean), and can speak an astounding seven languages: Cantonese, English, Japanese, Korean, Mandarin, Portuguese, and Spanish. When I told him that his Wikipedia entry included French as well, he said that he only took it for a little while and didn’t want to say actually spoke it. Suddenly, I felt guilty about having put “Japanese” down on my resume after studying it for only a few weeks during grad school.

    On a rainy Wednesday in July, I spoke to U-Kiss about their careers and was surprised by their frankness and honesty during the hour and a half conversation. Although a part of it was taped by their company for promotional purposes, their manager left the room for the majority of the interview and let the boys…well, be normal boys. They joked around, didn’t stick to a script, criticized their company’s more questionable fashion decisions, and were even willing to reveal one of the more memorable bits of wordplay they had seen about their name: before their debut, an anti-fan had written “You can kiss their ass goodbye before they even start.” Normally, I find this type of snarky criticism entertaining, but there was something about the group’s earnestness and sincerity that made me want to post a video on YouTube telling anti-fans to “leave U-Kiss alone.”

    I asked the group to describe a typical day, and Kevin (a San Francisco native whose somewhat feminine features marked him as the band’s requisite “pretty boy”) filled me in: two hours of exercise in the morning, four hours of dance and choreography classes, two hours of vocal training, and two additional hours for review and language studies. This was their 24-7 schedule – and is in addition to busy days on the road touring, appearing on television programs, or recording music.

    “For us, our company is really free,” said Alexander. “They allow us to have [girlfriends] and they told us as long as you just tell them, it will be fine. But the point is that we have no chance to meet any girls. We could have a private life but we don’t have [the time] to have a private life.”
    “In other words,” I remarked, “your company is, like, do whatever you want. As long you do it in thirty seconds.”

    While all the boys laughed and nodded, the band’s “tough guy” Eli added that, “[We] can’t go out whenever we want…if you’re hanging out at night and you go out and someone sees you, or it could be someone from a different company, [they could ask] why’s he around playing like that and then it gets all…” Eli made a strangling sound, indicating that even innocent behavior could come back and cause a big headache for the company.

    I asked them if they felt that their company controlled their private lives.

    “Being an entertainer, to be honest, especially teenagers who think it’s a glamorous thing – it’s only on-stage or on television,” said Alexander. “Behind the scenes, we put in lot of effort. We are also worried and get stressed about how we can keep being popular, and how to keep our fame and be a successful star. We also have to think about what’s the next [step] in [our careers].”
    “In other words,” I remarked, “your company is, like, do whatever you want. As long you do it in thirty seconds.”

    And what was that next step? Dong Ho, a baby-faced 15-year old, said that while he’d like to continue in entertainment, he saw himself managing his own artists someday. Eli, who had once trained in the martial arts to be a star in China, wanted to pursue an acting career. Kevin wanted to strengthen his talents as a triple threat (actor, dancer, singer), while Soo Hyun just wanted to focus on being a good singer. Ki Bum, whose older brother’s success in the popular boy band SS501 had inspired him to enter the music field, said that he wanted to concentrate on being a composer. Alexander, on the other hand, gave a different answer:

    “I’d like to continue my education. Seriously, it’s true that entertainers have to learn everything. You can’t only sing and dance, you have to act and MC [as well] because Korea’s so competitive. But I don’t think this can go long term.”

    “You can be, like, the top, and all of a sudden, one little mistake, and you can be down here,” agreed Eli.

    “Not even a mistake,” said Alexander softly. “As time goes by...”

    Alexander’s voice trailed off, and I wondered what it must be like to know your dreams had an expiration date. I also wondered if sacrificing one’s youth – the only years of your life when being stupid and immature could create your most treasured memories – was worth a reward that may not even be attainable.

    “First of all, it’s doing what we love to do,” replied Kevin. “That’s why we took this road. And about our personal [life] and those kinds of things – it’s a sacrifice we got to make for our dreams to come true. So, even though we have to make those sacrifices, we got to look at the big picture.”

    I thought about the big picture: the chance to be a household name, even if only for a few years. In spite of what that vicious anti-fan had once posted, it was clear that the members of U-Kiss weren’t planning on giving up anytime soon and I had to respect them for that. But I couldn’t help but think: what happens if it doesn’t work out?

    Source: http://www.mtviggy.com/
    shared by: kissmeukiss + rocektboxx's twitter

    De 10 à 12 heures de travail par jour, sept jour par semaine– voici la vie d'une star de Kpop en entraînement. Bien entendu, l'honneur d'arriver à ce niveau n'est réservé qu'à un nombre restreint. Les 6 membres de U-Kiss, un groupe de garçons ayant débuté il y a environ un an, font partie des quelques chanceux.

    U-Kiss (acronyme qui signifie Ubiquitous Korean International Super Star) est, de plusieurs manières, la représentation parfaite du groupe de Kpop moderne. Les six membres, Soo Hyun, Alexander, Ki Bum, Eli, Kevin, et Dong Ho, viennent de différents pays (Corée du Sud, les États-Unis, et la Chine) et chacun peux parler ou comprendre de deux à trois langues. Alexander est né à Hong Kong et a grandi à Macau, est biracial (son père est de Hong Kong et sa mère est coréenne), et peut parler un nombre étonnant de sept langues : Cantonais, Anglais, Japonais, Coréen, Mandarin, Portugais et Espagnol. Quand je lui ai dit que sa page Wikipédia incluait aussi le français, il a dit qu'il ne l'avait étudié qu'un petit moment et ne voulait pas dire qu'il le parlait. Soudaiement, je me suis sentie mal à l'aise d'avoir mis “Japonais” sur mon curriculum vitae après ne l'avoir étudié que quelques semaines à l'université.

    Un mercredi pluvieux en Juillet, j'ai parlé à U-Kiss à propos de leur carrière et je fut surprise par leur franchise et leur honnêteté durant l'heure et demie qu'a duré notre conversation. Même si une partie avait été enregistrée par leur comagnie pour des besoins promotionnels, le manager a quitté la pièce pour la majeure partie de l'interview et a laissé les garçons…eh bien, être des garçons normaux. Ils ont plaisanté, ne se sont pas fiés à un script, ont critiqué les décisions de modes les plus étranges de leur compagnie, et ont même voulu révélé l'une des plus mémorables jeux de mots qu'ils aient vu à propos de leur nom : avant leur début, un anti-fan avait écrit “You can kiss their ass goodbye before they even start.” Normalement, je trouve ce genre de critiques divertissantes, mais la sincérité et l'air sérieux du groupe m'ont donné envie de poster une vidéo sur Youtube disant aux anti-fans de laisser U-Kiss tranquille.

    J'ai demandé au groupe de décrire une journée typique, et Kevin (un natif de San Fransisco dont les traits plustôt féminins l'ont déterminé comme étant le ”pretty boy" du groupe) m'a expliqué: deux heures d'entraînement le matin, quatres heures de cours de danse et de choréagraphie, deux heures de cours de chant, et deux heures de plus pour la révision et l'étude des langues. C'était leur journée typique 24-7– et elle est ajoutée aux jours occupés de tournée, d'apparences à des émissions de télévision, ou d'enregistrement.

    “Pour nous, notre compagnie est vraiment libre,” a dit Alexander. “Ils nous permettent d'avoir des petites amies et ils nous ont dit que tant qu'on les prévient, tout va bien. Mais le fait est que nous n'avons aucune chance de rencontrer des fille. Nous pourrions avoir une vie privée mais nous n'avons pas le temps d'en avoir une.”
    “En d'autres mots,” j'ai remarqué, “votre compagnie est, genre, faites ce que vous voulez. Tant que vous le faites en trente secondes.”

    Pendant qu'ils riaient et acquiesçaient, le "tough guy" du groupe, Eli, a ajouté que, "Nous ne pouvons pas sortir quand on veut…Si tu sors la nuit et que quelqu'un te vois, ou quelqu'un d'une autre compagnie, ils pourraient se demander ce que je fais là et ça devient tout…” Eli a fait un son d'étranglement, indiquant que même un comportement innocent pourrait revenir et causer une grosse migraine pour la compagnie.

    Je leur ai demandé s'ils croyaient que la compagnie contrôlait leur vie privée.

    “Étant un artiste, pour être honnête, plus spécialement des adolescents qui croient que c'est quelque chose de glamour – c'est seulement sur scène ou à la télévision,” dit Alexander. “En coulisses, nous mettons beaucoup d'efforts. Nous nous inquiétons et nous stressons en pensant à comment nous pouvons rester populaires, comment garder notre popularité et êtres des stars qui ont du succès. Nous devons aussi réfléchir à quelle sera la prochaine étape dans notre carrière."

    Quelle est cette prochaine étape ? Dong Ho, un garçon de 15 ans avec un visage d'enfant, a dit que même s'il aimerait continuer d'être un artiste, il se voit manager d'autres artistes plus tard. Eli, qui s'était déjà entraîné dans les arts martiaux pour devenir une star en Chine, veut commencer une carrière d'acteur. Kevin veut améliorer ses talents pour un trois-pour-un (acteur, danseur, chanteur), et Soo Hyun veut simplement se concentrer à être un meilleur chanteur. Ki Bum, qui a été inspiré à entrer dans le monde de la musique grâce à son frère qui est la star du groupe SS501, dit qu'il veut se concentrer à être un compositeur. Alexander, pour sa part, a donner une toute autre réponse :

    “Je veux poursuivre mon éducation. Sérieusement, c'est vrai que les artistes doivent tout apprendre. Vous ne pouvez pas seulement chanter et danser, vous devez être acteur et animateur aussi car la Corée est très compétitive. Mais je ne crois pas que ce sera à long terme.”

    “Tu peux être, genre, au top, et tout d'un coup, une petite erreur, et tu peux te retrouver très bas,” a approuvé Eli.

    “Même pas une erreur,” dit Alexander doucement. “Avec le temps...”

    La voix d'Alexander s'est éteinte, et je me suis demandée quel effet cela faisait de savoir que vos rêves ont une date d'expiration. Je me suis aussi demandé si sacrifier sa jeunesse – les seules années de votre vie où être stupide et immature pouvaient créer les meilleurs souvenirs de votre vie – valait cette récompense qui n'était peut-être pas atteignable.

    “Premièrement, nous faisons ce que nous aimons faire,” a répondu Kevin. “Voilà pourquoi nous avons choisi ce chemin. Et pour nos vies personnelles et ce genre de choses – c'est un sacrifice que nous devons faire pour que nos rêves deviennent réalité. Alors, même si nous devons faire ces sacrifices, nous devons voir celà à grande échelle.”

    J'ai réfléchi à grande échelle: la chance d'être renommé, même pour quelques années. Malgré ce qu'avait posté cet anti-fan, il était clair que les membres de U-Kiss n'allaient pas laisser tomber de si tôt et je les respecte énormément pour cela. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser: qu'est-ce qui arrive si ça ne fonctionne pas ?

    Source: http://www.mtviggy.com/
    shared by: kissmeukiss + rocektboxx's twitter
    Trad FR : Stefany pour U-Kiss-Me


    » L'interview date de Juillet 2009 donc pas de Kiseop ;_;
    avatar
    E M Y
    Dame de ces lieux.

    Féminin Messages : 924
    Date d'inscription : 09/05/2010
    Age : 23

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par E M Y le Ven 4 Juin - 17:21

    L'interview date de presque un an mdr !

    Merci pour la traduction :D. J'ai adoré le lire !
    C'est vraiment bien ce qu'ils disent, ils sont des idols mais sont également conscients qu'un jour tout se terminera.. moi je leur souhaite longue vie dans le métier, et continuez à nous faire rêver ♥️
    avatar
    Betty
    First Kiss

    Féminin Messages : 228
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 25

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par Betty le Ven 4 Juin - 17:33

    Merci pour cette longuuuuuueeee traduction. Même si elle date d'y a un an j'pense que mon commentaire a du vrai ... ou pas ! XD

    Honnetement ... ça m'a déprimer ce texte ... Enfin j'veux dire ils sont pas au bord du suicide ni rien ... mais, ils ont peur. Ca se ressent dans leur phrases, peur de pas être à la hauteur et d'être en quelque sorte effacer par tous les autres groupes. Comme à dit Alexander, la Corée est très compétitive et franchement c'est vrai ... :/ Le nombre de groupe qui s'arrêtent a une song abusééé ... fin bref !
    Perso je voulais pas être fan des U-Kiss au départ parce que j'me disais qu'ils iraient pas très loin alors ça ne servait à rien, maintenant j'ai changer d'avis... mais personnellement j'ai aussi peur qu'eux qu'ils s'arrêtent d'un seul coup à cause de ça ... Le niveau est vraiment très haut en ce qui concerne tous les boysband et girlsband c'est vraiment ... limite du suicide quoi s'tu veux devenir une célébrité las bas ... faut être douée, avoir le sens de l'humour, être jamais fatigué etc. enfin beaucoup de stress tu visite l'hopital tous les quatre matins fin la grosse galère quoi !
    Mais bon je pense que les U-Kiss ont largement leur place au sein de la K-POP ! Largement !
    Vu leur capacités et puis m*rde attendez c'est pas courant de trouver un groupe ou y'en a trois qui parle anglais couramment et qu'il y'en a un qui parle 7 langues bon ok .. c'est pas grand chose ... mais ils ont le frère d'un des SS501 ! Donc les Triple S plus les Kiss Me ! ça fait du people ......... Lol la fille qui se rassure tu sais ... xD

    Bon je pars un peu en vrille tous ça pour dire, que moi personnellement ... depuis que j'suis devenue fan, j'me suis dis "Tu t'es lancée la dedant, tu sais qu'ils sont pas HYPER populaire alors tu fais avec !"

    Bon y'en a qui vont me dire pas HYPER populaire attend Dongho blabla ... oui mais c'est Dongho ... c'est pas les U-Kiss ... même s'il est dans les U-Kiss on ne jure que par lui ou presque et on oublie un peu le groupe quand même, Soohyun aussi à la rigueur.

    Fin bref, je sais qu'ils ont leur places, mais est ce que les boysbands et girlsbands vont pas les bouffer tout cru ? Tel est la question ... Je préfére pas vraiment y penser, mais faut quand même y penser un peu.

    Sinon pour pas faire trop déprimer, je trouve qu'ils apparaissent dans plus en plus d'émissions, ce qui est vraiment une bonne chose parce qu'on pourra voir qu'ils sont comme tous les autres idols => débile MDR mais tellement adorable <3


    Pour l'histoire de relation ... attendez moi, j'vais en Corééééééééée ATTENDEZ ATTENDEZ !!!!!!!!!!! xDD désolée ~

    Bref merci pour tout.
    Désolée si j'ai offensé quelqu'un sur le forum par mes propos, et j'ai du me contredire plus d'une fois je pense mais mes idées se sont embrouillées MDR !
    avatar
    E M Y
    Dame de ces lieux.

    Féminin Messages : 924
    Date d'inscription : 09/05/2010
    Age : 23

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par E M Y le Ven 4 Juin - 17:46

    Sinon pour pas faire trop déprimer, je trouve qu'ils apparaissent dans plus en plus d'émissions, ce qui est vraiment une bonne chose parce qu'on pourra voir qu'ils sont comme tous les autres idols => débile MDR mais tellement adorable <3
    OMG TU M'AS TUEEE XDD.

    Mhh moi aussi j'pense la même chose remarque. U-Kiss n'est pas vraiment populaire, à côté des Super Junior ou deS SNSD, c'est clair qu'ils en ont encore du chemin. Mais, ça ne serait tarder. Je crois vraiment au potentiel des U-Kiss ! Ils valent vraiment la peine d'être aussi connu que les Super Junior ~

    Je pense aussi qu'ils savent que les Kiss Me sont là, alors ils ne nous abandonneront pas.. vous connaissez la colère des fans ? ils n'oseront jamais, parce que se recevoir la foudre dessus, bien sur ça fait peur. (j'dis d'la m.rde MDR).

    Enfin bref, tout ça pour dire que ouais, U-Kiss ils sont là, ils partiront plus!
    C'est toujours bien de se poser des questions et tout, mais pas trop.
    Ce qui est bien chez eux, c'est qu'ils sont conscients de la réalité, et juste pour ça, ils méritraient de venir chez moi d'être reconnus dans le monde de la K-POP parce que franchement, leur musique c'est genre *O*, ils sont adorables et je sais pas si vous avez remarqué mais quand on demande aux gens "qui est TON préféré chez U-Kiss" la réponse est multiple ! Un atout majeur je trouve. C'est l'un des seuls groupes de k-pop où j'ai vu ce genre de choses quoi !

    Bref, je vais pas m'éterniser là dessus parce que je parle pour rien MDR ! :D.
    avatar
    Mizuki
    Sweet Kiss

    Féminin Messages : 434
    Date d'inscription : 03/06/2010
    Age : 25

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par Mizuki le Dim 6 Juin - 18:06

    Merci beaucoup pour la traduction ! J'ai aimé lire cette interview ! =D
    Je n'ai rien a ajouter a vos commentaires, je suis d'accord avec tous ce que vous avez dis ! =)
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par Miiyuurii le Lun 7 Juin - 21:18

    haa merci pour la traduction
    ah j'aime de plus en plus les U-KISS
    ils ont conscience de tout et je contente de voir qu'elles sont leurs projets =D

    Invité
    Invité

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par Invité le Sam 12 Juin - 11:02

    Haaa elle fait un peu déprimer cette interview!!!
    Fin c'est un truc de fou comme j'ai kiffé cette interview quand même xDD
    Merci pour la trad' ♥️
    N'empêche que quand la journaliste ou le gars dit "Je me suis aussi demandé si sacrifier sa jeunesse – les seules années de votre vie où être stupide et immature pouvaient créer les meilleurs souvenirs de votre vie – valait cette récompense qui n'était peut-être pas atteignable." C'est tellement vrai et le pire c'est que j'ai la forte impression qu'ils ont en totalement conscience je trouve sa vraiment bien. Ils sont très simples et censés!!! et savent que les strasses et les paillettes sa peu s'arrêter du jour au lendemain....
    J'adore cette image qu'ils montrent je les adore de plus en plus et Xander mais ce gars me plait de plus en plus!!!!

    Contenu sponsorisé

    Re: [INTERVIEW] K-Pop Uncovered: Making Bubblegum, partie 1

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 5:30