[OS] Une fois mais pas deux

    Partagez
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    [OS] Une fois mais pas deux

    Message par Miiyuurii le Mer 23 Fév - 21:23

    Une fois mais pas deux


    « Je promets de t'aimer qu’importe ce que les autres dirait »

    C’est ce qu’il avait dit à celui qui emprisonnait son cœur depuis le jour où ses yeux avait croisés les siens, aujourd’hui l’être aimé regarde de loin celui qui aurait pu être son amant, ne sachant pas tellement comment lui avouer qu’il éprouvait les mêmes sentiments à son égard.


    - Merci ! J’espère vous revoir.

    Encore un concert de plus qui se termine. JongHoon l’avais regardé encore, lui, ce chanteur ne faisant qu’un avec ses fans pendant que de son côté lui jouais cette chanson qui avais tellement de signification à ses yeux. Il le regardait voilant son amour du mieux qu’il le pouvait. Pourquoi n’avait-il rien dit ce soir là ? Pourquoi l’avait-il laissé partir, franchir le seuil de la porte, sans un mot ? Cet homme qu’il avait toujours désiré était là, à lui et seulement à lui, et il l’avait repoussé sans un mot. Pourquoi ?
    Le Leader avait la sérieuse impression que depuis ce soir, le blondinet essayait de s’éloigner de lui. Passant son temps avec cet autre.

    - Hong Gi ! Je vais faire un tour tu viens ?

    Le voilà encore qui l’appelle. Pourquoi ce batteur se mettait-il entre eux ? JongHoon avait bien vu que leurs relation avait évolué depuis ce jour, cette nuit où le blond avais tout avoué, tout dit, tout ce qu’il avait enfoui au plus profond de son cœur. Ce soir où lui, face à cet aveu il n’avait rien fait.
    Le chanteur jeta un regard en direction de celui qu’il avait aimé. Un regard sans sentiment. Etait-il triste, inquiet, amoureux, cruel, seul le concerné le savais. Le Leader aurait aimé lire dans son cœur, voir… si…peut être…enfin… s’il y avait toujours une chance que….les sentiments du blondinet…. ne soient pas partis. Malheureusement dans ses yeux il ne voyait rien, tristesse, amour, colère, n’existaient guère.

    - Non, ce soir je vais rentrer chez moi, merci quand même Minari.
    - D’accord. Appelle-moi en rentrant.


    Comment pouvait-il dire ça en présence des deux anciens amants ?

    - Et toi JongHoon ?

    Pourquoi accompagnerait t-il celui qui l’avait éloignée de son être tendre et chaleureux ?

    - Non, je vais rentrer je suis fatigué.
    - D’accord, bon bonne soirée à vous deux alors et à demain.


    Cet amour s’étant éloigné, JongHoon se coupais petit à petit du monde à cause de lui. Son monde ne fonctionnais qu’en fonction du siens. Son amour enfoui avait pris le dessus sur tout ce qui faisait de lui un homme. Désormais il était une loque vivant car il n’avait pas la force pour mettre fin à ses jours, et qui n’avais pas assez de force pour reprendre gout à la vie.

    Le brun n’arrivait plus à être dans la même pièce que le blond, l’imaginer seul à sa merci sans qu’il ne puisse rien faire ou dire était une torture auquel il n’aimait pas participé. Le blond au sourire angélique l’avait il au moins juste remarqué ?

    JongHoon enfila sa veste, se forçant à ne pas regarder cet enfant jouant avec joie sur son téléphone, il aimait voir son innocence se dégagé tout autour de lui, après un soupir il se dirigea vers la sortie.

    - JongHoon ?

    Avait-il rêvé ? Le blond l’avait-il vraiment appelé ? « Je dois surement rêver éveillé. » dit-il dans un murmure. Il empoigna la poigné mais sa main vint se poser sur la mienne.

    - JongHoon !

    L’interpelé releva son visage, et le regarda dans les yeux, ses yeux qui avaient l’air en colère mais avec un sentiment d’incompréhension.
    La bouille d’ange se plaça devant la porte, éloignant l’amoureux du seul endroit où il aura pu fuir, fuir oui. Car c’était une situation auquel il n’aura jamais voulu assisté.

    - Qu’est ce que tu veux ?

    Sa réponse semblait-t-elle trop directe ? L’enfant le regardait avec un air troublé. L’amoureux ne voulait pas lui faire face, jamais plus il ne voulait lui faire face. La pièce semblait se rétrécir autour d’eux, JongHoon se sentait l’étroit. Ses sentiments semblait l’étrangler, l’étouffer dans son envie de ne rien dire.

    - Sommes-nous toujours amis ?
    - ....Oui, pourquoi ?


    Bien sur que JongHoon voulais être plus que son ami, son envie de l’enlacer, passer ses mains dans cheveux, lui dire des mots doux, tout en lui donnant du plaisir, il aurait aimé caresser sa peau de ses doigts, lui dire que sans lui il n’était plus rien, lui dire qu’il le rendait fou d’enlacer Minari comme il le faisait.

    - Parce que je voudrais te demander quelque chose.

    Que voulais-t-il dire ? Voulais-t-il se confier de nouveau ? C’est en tout cas ce que le Leader attendais depuis toujours. Allait-il répéter ce qu’il lui avait dis cette nuit ? Cette nuit où le brun s’étais enfui sans un mot. Son cœur s’accéléra, rien que d’y penser.

    - Dis moi…je t’écoute.
    - Eh bien…cela ne te dérange pas que je sois avec Minari ?


    Que voulais t’il que le jeune brun réponde à ça ? Oui cela le dérangeait ! Oui, le fait qu’il le mette à l’écart le rendait fou ! Oui Hongki le rendais fou ! Mais ce n’est pas ce que JongHoon répondis malheureusement.

    - Non, c’est bien que tu te sois trouver quelqu’un d’autre.

    Le regard du blond brillant avait changé, maintenant il était triste. Mais l’était t’il vraiment ou n’était-ce pas les yeux de l’amoureux refoulé qui était aveuglé par son amour ?
    Hong Gi s’éloigna de la porte laissant au jeune menteur l’occasion de partir. La sortie l’appelait, mais la tristesse sur le visage de celui qu’il aimait l’inquiétait.
    « Partir ? Rester ? Il ne m’appartenait plus, il valait mieux partir » pensa-t-il avant de sortir, laissant le jeune blond seul, avec un conseil mieux qu’hypocrite

    - Appelle celui à qui tu as décidé de donné ton cœur.


    JongHoon s’en voulais à lui-même d’avoir prononcé des paroles pareils « Pourquoi ? » Surement qu’il ne pensait qu’à son bonheur. C’était là une excuse comme les autres.

    Ce soir JongHoon se saoulerai comme chaque soir où il ressentait cette tristesse de ne pas frôler ses lèvres contre les siennes, chaque soir il se saoulait, car chaque soir il y pensait. A sa peau, son sourire, ses yeux, sa douceur et sa chaleur.

    Un verre, il voit son visage, deuxième verre, il voit son sourire, troisième verre, il le voit pleurer, et là ne pouvant plus supporter il s’enfile sa première bouteille.
    Au bout de la 3eme bouteille il ne le voit plus, il ne se voit même plus lui-même, il ne voit qu’un homme pathétique et seul.
    C’est dans ces moments là qu’il l’appelle, elle, Jae Kyung. Est-ce qu’il l’aimait ? Certainement que non. Elle ? Oui, peut être bien.
    Chaque soir qu’il atteignait un degré d’alcool assez élevé pour ne plus trop savoir ce qu’il faisait, il l’appelait et elle l’aidait à noyer sa peine.

    - Allo ? ...Tu peux venir ?.... Merci.

    Ils ne parlaient pas vraiment quand ils se voyaient, à part son nom et son numéro il ne la connaissait pas tellement. Il l’avait connu dans cette émission de télé réalité, elle était chanteuse, il avait sympathisé mais sans plus. Il avait déjà fixé ses règles, entre eux deux ils ne dépasseraient jamais le niveau du sexuel.

    Elle frappait déjà à la porte. Elle avait été rapide. Ce n’en était pas plus mal. Il déboutonnait déjà sa chemise.

    - C’est…ouvert.

    Mais pourquoi était-ce lui ? « Pourquoi était-ce toi ? »

    - C’est à ça que tu te réduis pour m’oublier ?

    Oui, il avait raison, il en était réduit à coucher seulement pour coucher. Il l’aimait tellement qu’il en oubliait les sentiments des autres.

    - Tout ne tourne pas autour de toi ! Maintenant rentre, j’attends de la visite.
    - Tae Kyung ne viendra pas.
    - Et pourquoi n’est tu pas avec Minari ?


    HongKi le regarda avec étonnement. Sa question n’avait rien d’étrange pourtant. JongHoon reboutonna sa chemise, et s’apprêta à montrer la sortie mais chacun des faits et geste de son partenaires de scène le déstabilisait.
    Le blond le frôla, de son bras s’arrêta sur son ventre puis son autre bras vint rejoindre le premier. Oui c’était ça il l’enlaçait.
    Le cœur du brun commençait à battre de plus en plus vite, il voulait le repousser mais il n’y parvint pas. La peur de lui faire mal ? Ou bien le fait que c’était peut être bien ce qu’il voulait.

    - Tu m’as dit d’aller voir celui à qui j’avais donné mon cœur, je te l’ai donné et il t’appartient d’en faire ce que tu veux.

    Son cœur ne fit qu’un tour, il semblait fondre sous sa chaleur.

    - JongHoon, je t’aime, c’est toi et personne d’autres. Il n’y a qu’a toi que j’appartiens.

    Ces mots résonnaient dans tout son esprit. Le brun ténébreux ne pipa mot et pensa que tout cela se répétait. Ce silence perturba le gentil blond qui le lâcha violement avant de partir vers la sortie.
    Non tout n’allait pas se répéter, il était revenu, JongHoon ne voulait pas et n’allais plus le laisser partir.

    C’est sans trop se contrôler qu’il le prit par le bras et que son fantasme devint réel.
    Ses lèvres se scellèrent enfin avec les siennes. Une fois, deux fois, trois fois. Leurs yeux se fermèrent doucement pour savourer. A chacun de leurs baisers, leurs langues se rapprochaient de plus en plus pour enfin finir pas danser ensemble.
    Les mains du blond se posèrent sur les joues du brun émues, et des perles sucrées glissèrent sur ses joues. Un baiser de plus avant que le blond déboutonne la chemise de son futur amant pendant que celui-ci enlevait toute couche de vêtement. Le laissant seulement dans un caleçon rouge et noir.
    Le brun se saisit des jambes de son amoureux et les porta à sa taille pendant que le blond posa ses mains douces et chaudes sur le torse en surchauffe de celui-ci. Ce qui lui fit un bien fou.

    Où pouvaient-ils aller, la chambre ? Le canapé ? Ils optèrent pour la chambre.

    Le brun menait la cadence allongeant son blond sur le lit moelleux. Mais cela n’avait pas l’air de plaire au jeune enfant qui voulait avoir le contrôle de la situation sans trop que cela puisse déplaire à JongHoon.



    Le cœur du guitariste s’accéléra lorsque le corps qui le tentait tant était au dessus de lui. Il était beau, un corps légèrement dessiné et doux.
    Sa bouche se colla encore contre la sienne, ne se décollant que pour leurs laisser le temps de reprendre leurs souffle.
    Le brun passa son doigt fin dans le dos de son partenaire qui se courbait au passage de celui-ci. Ce doigt qui termina sa course dans son pantalon qu’il voulait tellement enlever.
    Le blond lui montrait une facette de lui beaucoup plus sauvages, ses envies ils les exécutaient dans la minute.

    Sa main se glissa en éclaireur à l’intérieur du caleçon du brun qui manqua progressivement de souffle, il frotta sa virilité devenu dur, il la caressa du bout des doigts étouffant les gémissements par leurs bouche collés.
    Hongki continua sa course en déboutonnant le pantalon de son homme et le laissa gentiment glisser jusqu'à ses pieds.

    Maintenant c’est sa langue qui se faufilait dans son cou, JongHoon ne tenant plus, ne voulais plus être sous lui et le poussa légèrement pour être désormais au dessus.

    Les voila tout les deux en caleçon. Le blond sous le brun. Une flamme dans les yeux de chacun indiquait qu’ils se voulaient l’un l’autre, le chanteur plus que le guitariste. JongHoon ayant tellement rêvé de ce moment, ne voulu pas se presser, préférant même la torture de laisser patienter Hongki dans son envie.

    Il se penche, leurs virilités se frôle, le blond frissonnes, se courbe et s’agrippe aux bras du brun installé de part et d’autres de sa tête. Il lui mordille l’oreille et l’embrasse dans le creux du cou. Une bosse se forme dans la partie basse de son corps. Le brun aurait-il trouvé le point sensible de son amant ?
    JongHoon caresse la bosse doucement, délicatement et vois l’enfant se morde la lèvre inférieur pour ne pas extirper ce gémissement sensuel qui sortit après une légère pression. Il veut l’aider dans son envie à ne pas gémir et l’embrasse, mais c’était plus fort qu’eux. Le blond dirigea la main au plus proche de sa virilité que le brun serra, extirpant au blond un cri d’extase. Hongki ne savais plus où s’accrocher qu’il s’agrippa avec férocité au bras de son dieu pendant que celui-ci câlinais avec douceur la virilité qui commençait à se sentir à l’étroit dans ce petit caleçon. Le guitariste enleva enfin ce tissu qui compressait le bien de son tendre amour.

    Hongki chercha à reprendre le dessus allongea son homme enleva lui aussi son caleçon, et commença de doux va et vient avec sa main sur sa propriété, Il le faisait si bien que JongHoon se sentait venir, il frissonnait et se courbait lui aussi. La langue du blond remonta jusqu'à son cou, un léger croc dans le cou puis un baiser enflammé. JongHoon ne connaissais pas cette facette et il en était étonné à chaque instant.
    Ses va et vient devinrent rapide, le brun se senti progressivement venir, donc il l’arrêta.

    Il approcha son visage du sien, leur virilité se frôle de nouveau. Il l’embrasse avec fougue et ne tiens plus. « Je te veux. »

    JongHoon s’assis et rapprocha son bassin du sien, le corps du chanteur était chaud et il excitait le guitariste.
    Ils se regardèrent dans les yeux, l’enfant était-il près ? Ses yeux remplis de joie indiquèrent le chemin.

    Il positionna ses bras autour de son cou, auquel il s’accrocha avec force, collant le visage du guitariste contre son torse pendant que celui-ci pénétrait doucement en lui, ils fermèrent les yeux et le blond mordit sa lèvre. La douleur ou le plaisir ?

    JongHoon colla son visage transpirant, il s’excusa de lui faire tant mal, le blond lui laissa un doux gout de ses lèvres pour lui montrer que tout ça n’était en rien douloureux. Ils s’embrassèrent encore et encore pour oublier du mieux qu’ils pouvaient la douleur que le guitariste procurait au niveau du bassin du jeune blond pendant que sa virilité rentrait progressivement à l’intérieur. Il pousse un nouveau gémissement et resserre son étreinte. Ils ne faisaient qu’un.

    Le brun couvrit le corps qu’il serrait de baiser pendant qu’il effectuait ses premiers va et vient à l’intérieur de lui. Hongki embrassa le front du brun en chaleur qu’il avait dégagé de ses mèches humide, il embrassa sa joue, son cou et reprit possession de sa bouche. Le guitariste sentait le souffle de son bien aimé tout autour.


    Leurs souffles saccadés et remplis de plaisir, ils ne savaient plus trop où reprendre leurs respirations.
    Le guitariste continua ses va et vient en mettant sa moitié sur le dos, maintenant ses coups de bassin étaient plus violents. Hongki s’empara violemment des draps, dont il passa un bout entre ses dents pour étouffer ses cris de plaisir. JongHoon attrapa les mains du chanteur embrassa chacune d’entre elles avant de laisser ses doigts s’entrelacer avec les siens et de les serrer.
    Dans un cri de plaisir, il extirpa son nom « JongHoon… »
    Cela à eut pour but de lui donner encore plus de plaisir.
    Un autre cri, JongHoon a du mal à tenir, il cri de nouveau son nom, le guitariste tremble, il ne tiendra plus très longtemps. Il serre ses mains dans les siennes la main habile du guitariste vient frotter la virilité de sa moitié à présent droite, de sa main, il la frotte puis la presse, le blond se courbes, un cri de plaisir intense et profond, il vient et le brun suivi juste après

    Ils sont à bout de force et reprenne petit a petit leurs souffle. JongHoon s’écroule sur le dos à côté de son amour, et le blond vient s’installer sur son torse rangeant une nouvelle mèche rebelle qui tombait avec charme sur ses yeux, le brun en fis de même pour lui. Ils se regardèrent et…s’embrassèrent une dernière fois pour cette nuit.

    - Je t’aime

    JongHoon l’avais dit, et après avoir vu le sourire si enfantin du chanteur à la voix d’ange il ne le regretta pas.

    - Nous ne sommes plus amis maintenant. Dit Hongki avec un sourire malicieux
    - Non, on ne le sera plus jamais.

    Même le rêve le plus fou de JongHoon n’aurait put égaler cette nuit à ses côté. Un poids en moins sur mes épaules, à présent il pouvait reprendre goût à la vie.


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥️ U
    avatar
    Coconou ♥
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1592
    Date d'inscription : 11/09/2010
    Age : 21

    Re: [OS] Une fois mais pas deux

    Message par Coconou ♥ le Mer 23 Fév - 22:00

    OH MON DIEU ! Mais c'est vraiment trop frais ça Myr ! T' la vraiment super bien écrit , avec les noms comme " guitariste ; blond .. " c'est vraiment bien ça O: Haaan j'adore ♥ !

      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 2:31