[OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Partagez
    avatar
    Woo
    First Kiss

    Féminin Messages : 162
    Date d'inscription : 11/08/2010
    Age : 24

    [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Woo le Mar 26 Oct - 16:47

    Auteur : Woo
    Titre : Une dernière bouffée de toi.
    Pairing : XanderSooHyun
    Genre : OS/Yaoi/ Angst
    Raiting : - 13
    Disclamer : la chambre d'hotel est à moi x)
    Résumé : Un parc, un lac, un banc où tu t'assois et moi je reste planté là.
    Notes de l'auteur : un AlHyun pour Yuki parce qu'elle me l'a demandé :), voici ta bague de mariage ma puce ;)


    Le soleil est encore présent malgrés l'heure tardive, je quitte l'université complètement exténué. La station de métro n'est pas trés éloignée de l'entrée, quelques pas et je m'engouffre dans les souterrains de la capitale. Station Hanyang University ligne 2, ce métro est toujours bondé, l'air suffocant est remplit d'odeurs nauséabondes et je sens des perles de sueur couler sur mon front. Mes cheveux noirs deviennent collants, plus que cinq stations à attendre. Station Ddm-S, je m'extirpe du métro pour m'engouffrer dans les couloirs blanc et froids d'un nouveau souterrain. Le volume de mon Ipod est si fort que je ne peux entendre les personnes qui discutent autour de moi. Je fais parti de ce flôt de population sans y appartenir vraiment, je me sens exclu déconnecté et j'apprécie la manière dont je sais me détacher de ce monde extérieur. Un panneaux indiquant la ligne 4 apparait à un tournant, j'accélère le pas dans l'espoir de pourvoir prendre le premier métro qui s'arrêtera. Je cours et entre in extremis à l'intérieur du wagon sous le regard surpris des quelques passagers présents. Cette ligne est plus tranquille à cette heure tardive de l'aprés midi, je regarde d'un bref coup d'oeil ma montre : 18H, je suis un peu en retard ce soir. Le métro s'arrête toutes les deux minutes pour desservir une station, mon corps tremble de fatigue et d'excitation, je n'ai qu'une envie à cet instant, retourner à l'air libre. Une jeune femme assise à côté de moi, les cheveux sales et emmêlés, serre contre elle un nourrison ; deux banc plus loin, un homme à la démarche lourde et angoissante regarde de droite et de gauche comme si il cherchait quelqu'un. Son regard méfiant s'arrête sur chacune des personnes présentes, mais avant qu'il n'eut le temps de croiser mon regard, je me lèves et sors du wagon : station Gojan.

    L'air extérieur me fait le plus grand bien, je lève le regard en direction d'un petit portail donnant accept au parc prés de chez moi. Je m'avance vers l'entrée sans faire attention à la vieille dame postée devant moi, qui se met à hurler aprés que je l'eu bousculé. Je suis arrivé à mon endroit préféré de la ville, les arbres ici sont grands et feuillus, les fleurs sont toujours belles, le grand lac qui trône au milieu du parc est toujours rempli de poissons d'espèces différentes. Et toi, tu es toujours assis sur le même banc, à contempler le paysage qui t'entoure. Combien de temps vais-je venir dans ce parc juste pour t'apercevoir ? En un an, je ne sais encore comment t'aborder, toi qui est toujours seul, ça ne devrait pas m'être trop compliqué. Et pourtant dés que je me sens prêt à venir te cueillir tel une fleur de Mai, nos regards se croisent et je reste planté là, debout au milieu de cette allée entourée de roses. C'est un peu comme notre rendez-vous secret, je viens t'observer pendant que tu regarde ce parc que tu dois connaître si bien. Par toutes les saisons, et par tous les temps, je viens te voir juste quelques minutes me suffisent pour m'enticher de toi. Ce parc, je n'ai jamais eu vraiment le temps de le contempler, mais peut être qu'un jour mon regard se détournera de toi, pour pouvoir admirer toute la beauté qui rend ce lieu si célèbre aux yeux de notre pays. Parc Ansan.

    Tes cheveux châtains volent au grés du vent tel les pétales des fleurs se courbent au caprice de cette force de la nature. Tes lèvres pulpeuses aspire la fumée de ta cigarette, pour la recracher quelques secondes plutard, je me delecte du spectacle de ta personne que tu m'offre chaque soir dans ce lieu si magique. Encore une fois, je n'oserais m'approcher de toi, tu es comme un être à part, quelqu'un qu'on ne peut approcher. A côté de toi, chaque personne parait fade, je me sens comme cela. J'ai l'impression de ne pouvoir rivaliser avec toi, et de n'être pas fais pour toi, pourtant le soir, lorsque les lumières de la ville éclaire d'un doux halo de lumière ma chambre, je laisse mon esprit imaginer chaque moment que nous pourrions passer ensemble. Chaque geste qu'on se donnerait, chaque parole qu'on échangerait, chaque regard qu'on s'offrirait. Je me laisse aller à ses fantaisies junvéniles, tout en serrant contre ma poitrine cette écharpe que tu as abandonné une fois.
    Je me sens dépendant de toi, totalement attiré par toi, tu représente la lumière qui me protège du noir, la beauté qui me sauve de ce monde blafard, tu es la chaleur qui réchauffe mon coeur de cet environnement monotone. Quand je te regarde, un flôt de sentiments m'envahir, l'envie de te prendre la main, de t'adresser la parole est plus vive de jour en jour. Je pense que dans un instant je ne vais pas résister.

    Je m'avance vers toi, affaiblissant par la même occasion la distance qui m'éloigne de toi. Je viens m'assoir à tes côtés, et commence à discuter de tout et de rien. Du coin de l'oeil un sourire se dessine sur tes lèvres, pendant que je continue mon discours sans grande importance. D'un même mouvement nous rapprochons nos corps l'un de l'autre, comme deux aimants. Nos regards se croisent, nos mains se frôlent, je me sens déjà bien. Tu commences à parler de ce parc qui signifie tant pour toi, de ce lac que tu ne t'empêcher d'admirer parfois, de cette végétation qui t'éblouit par sa béauté. Ta voix suave me transporte, je voudrais resté ici à t'écouter, mais tu te lèves sans m'adresser un regard et part. Tandis qu'une larme coule le long de ma joue, un murmure chuchote à mon oreille ce mot que j'aimerais entendre encore aujourd'hui. "Viens", tes yeux fixent les miens de façon malicieuse, ta main s'offre à la mienne, ta bouche me tente de manière déraisonable. Je ne peux que te suivre jusqu'à la sortie du parc, et t'accompagner jusqu'à cet hotel. Ta présence réconfortante me réchauffe, ton sourire accèlère les battements de mon coeur. Tes lèvres sur les miennes me donnent une joie incomparable.

    La chambre est spacieuse, mais je ne peux m'arrêter pour la détailler tellement tu occupes mon esprit par tes baisers et tes caresses. Tes mains dans mes cheveux me procurent une sensation de bien-être, ton corps se pressant contre le mien m'excite d'avantage, la chaleur de la pièce monte tandis que tu m'allonge sur le lit. Je peux sentir ta virilité contre la mienne, nos corps en sueur se collent comme si ils étaient unis à jamais. Je te laisse déguster mon cou, tes lèvres contre ma peau augmente le désir que j'épprouve pour toi. Plus rien n'existe autour de nous. Seulement toi et tes mains autour de ma virilité. Les premiers cris de plaisir se font entendre lorsque tu me pénètre avec douceur et force. Tes coups de reins m'emportent un peu plus vers le septième ciel, je n'entends plus que tes cris rauques et je ne sens que ton intimité en moi. C'est une fois le moment d'extase passé, que mon corps commence à me faire mal, je n'arrive plus à m'assoir et je ne peux que te regarder remettre tes habits. Aprés avoir remis ta cravate, tu te penches vers moi et m'offre un dernier baiser avant de murmurer un : Good Night.

    La nuit n'a pas été de tout repos, la douleur au niveau de mon bassin est encore plus vive que la veille, seulement, la journée me parut plus radieuse que les autres. Comme à mon habitude, je m'engouffre sur la ligne 2 du métro du Séoul pour ensuite reprendre la ligne 4 et revenir à ce petit parc où notre relation a commencé. Alors que la même dame qu'hier me hurle des injures, je m'avance d'un pas rapide vers ton banc. Le stress mêlé à l'envie de te revoir me tord le ventre et le manque d'oxygène dans mes poumons se fait ressentir. Je commence à tourner au niveau du grand chêne, et aperçois ton banc, mais tu n'es pas le premier que je vois. Une femme, d'une vingtaine d'années est assise à côté de toi, ses long cheveux noirs cachent par moment un enfant de quelques mois, à qui tu tend les bras en disant "Papa". Je sens les larmes monter alors que tu embrasses cette femme, le regard amoureux avec lequel tu la regarde, la façon dont tu replaces ses cheveux, la manière dont tu embrasses ces lèvres. Maintenant je le sais, je ne suis pas fais pour toi.
    avatar
    Coconou ♥
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1592
    Date d'inscription : 11/09/2010
    Age : 21

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Coconou ♥ le Mar 26 Oct - 16:59

    GAAAAAH ! Trop beau Pucette ♥
    avatar
    Alex_Liu
    French Kiss

    Féminin Messages : 2184
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Alex_Liu le Mar 26 Oct - 17:00

    y'a vraiment des gens etrange dans le metro XD
    oh la fin me fais mal au coeur :'(( pauvre Xander

    bon bah encore une fois rien à dire c'etait super !! je suis à chaques fois pris dedans :O
    bravo ♥ ça va etre un beau mariage ;) héhé


    ___________________________________
    ♫Without You♫
    The sound of the raindrops hitting on the window of my heart...
    I really miss you

    My Sexy Cat♥
    Spoiler:
    avatar
    Woo
    First Kiss

    Féminin Messages : 162
    Date d'inscription : 11/08/2010
    Age : 24

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Woo le Mar 26 Oct - 17:02

    Merci les filles ♥
    Je vous aime !

    Yuki ma nouvelle femme ♥
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Miiyuurii le Mar 26 Oct - 17:14

    Ooh je la trouve trop belle celle là
    C'est mignon, c'est classe, c'est beau c'est wouaaaah ♥


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    ☼ Jmilio Lee ☼
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1500
    Date d'inscription : 06/06/2010
    Age : 23

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par ☼ Jmilio Lee ☼ le Mar 26 Oct - 18:17

    Rhooo j'aime, mais la fin mas fait mal, je ne m'y attendais pas !! Rhooo j'ai mal au coeur mais il vas s'en remettre il est Fort !! xDD

    Invité
    Invité

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Invité le Mer 27 Oct - 19:27

    T'écris vraiment très bien ! Je suis toujours emporté dans tes histoires =)
    Xander !! T-T Viens je vais te consoler /o/
    avatar
    Woo
    First Kiss

    Féminin Messages : 162
    Date d'inscription : 11/08/2010
    Age : 24

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Woo le Mer 27 Oct - 20:43

    ♥ vous êtes adorables !

    Contenu sponsorisé

    Re: [OS/Angst/Yaoi] une dernière bouffée de toi

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil - 16:32