[Fanfic ] Si j'avais su.....

    Partagez
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Dim 25 Juil - 2:26

    Rappel du premier message :

    Sypnosis


    Si j’avais su ? Qui aurait cru ? Mais comment ai-je fais pour en arriver là ? Mais qu’ai-je fait au bon dieu ?
    Pourquoi tout ceci arrive à moi ! Cette histoire c’est sur si vous étiez à ma place vous vous diriez : Mais c’est le rêve !
    Mais vous êtes loin de savoir la galère dans laquelle je me trouve en ce moment !
    C’est parti d’un regard et maintenant tous ceci s’est transformer en problème impossible à résoudre !
    Est-ce que cela finira en histoire tragique ? Ou est-ce que finalement cette histoire sera la plus belle chose que j’aurai vécu ?
    Tout cela reste à suivre…



    ohlala première fanfic je suis en stresse là ! je n'assure rien de la qualité et si c'est mauvais bah au moins je saurai que je ne suis pas vraiment douée pour écrire ><


    Spoiler:
    Chapitre 1

    Première Rencontre


    - Bon je m’en vais
    - Ok. Passe un bon séjour. Pense à m’appeler en arrivant.
    - Pense à ranger ta chambre quand même !
    - Ouais, ouais j’y penserais.
    - Orphélia !
    - Oui, oui je le ferai !
    - Bon j’y vais
    - Bye !



    Haaaaaaa ! Enfin j’ai la maison pour moi, bon ce n’est pas comme ci ça arrivait jamais mais c’était assez rare que ma mère me laisse seule à la maison pour plus de 2 jours et encore !
    La j’avais enfin réussi à la convaincre que je pouvais me gérer toute seule. Bon j’avais toujours ma tante en chaperon mais bon…elle est facile à éviter.
    Ma mère s’en allait à Londres pour un mois, je n’ai pas trop compris pourquoi mais ça ne m’intéressait pas plus que ça.
    J’avais la maison pour moi pendant un mois c’est tout ce qui comptait !

    Non je ne suis pas du genre à faire des méga teufs chez moi en l’absence de mes parents. Non j’étais même tout le contraire, si si je vous assure je suis du genre à avoir peu d’amis mais des amis de confiance. Et puis j’ai mes amis rencontrer sur internet bon je ne vais pas dire que ce sont des amis de confiance mais se sont des amis avec qui je délire bien.
    Ha mais quand j’y pense je ne me suis pas présenter ! Quoique qu’il n’y aura pas trop de chose à dire de moi. Je m’appelle Orphélia, J’ai 19 ans. Vous y croyez pas eh bien si j’ai bien 19 ans mais dans la tête de ma mère j’en ai encore 15. L’instinct maternel franchement !
    Je suis célibataire du moins au début de cette histoire je l’étais maintenant on va dire que c’est compliqué.

    *Bip Bip. You Have a New Message*
    Ne me demandez pas pourquoi il est en anglais. Je me le suis toujours demandé.
    * Bah alors tu fais quoi aujourd’hui ? Destinataire : Miki-Chan *
    Elle est bien marrante elle qui s’amuse comme une folle à New- York en amoureux avec son « Hong Ki ».
    * Bah comme d’habitude je vais squatter mon ordi ma chère.*
    C’est un peu ce qui remplissait mes journées depuis deux ou trois jours bon avouons-le, deux ou trois semaine. J’y retrouvais un petit peu tout mon petit entourage international, à travers divers blogs et forums principalement. Je m’y sentais bien.
    Bah oui étant d’une nature timide, il m’était plus facile pour moi de parler derrière mon ordi.
    Pfiou ! Première nuit seul à la maison et je m’ennuie.
    Je ne peux pas appeler Miki-Chan, la facture me ferait trop peur après.
    Donc ce soir se sera soirée forum !
    Bon sur quel forum je vais aller ce soir ?
    Huuuum euuh y a celui des MBLAQ qui est bien, celui des F.T. Island est super aussi, ou encore celui des Super Junior, ou pourquoi pas celui des SS501 nan ce soir j’irai sur mon forum, celui dont je suis admin. C’était un forum sur les U-KISS.
    Les U-KISS est mon groupe favoris, entre eux et moi c’est comme une histoire d’amour.


    Bon quoi de nouveau chez les Kiss Me….Oh un nouveau membre ! Youpiii ! Heuu mais il est quand même 4h du mat’ il n’a pas de vie ou quoi ! Mais je suis mal placée pour faire des remarques non ? Qu’importe l’heure j’étais toujours super heureuse quand un nouveau membre s’inscrivait, c’était un ami international en plus !
    Bon allons à la rencontre de ce nouveau membre !

    *Pseudo : Lovely _Boy
    Prénom : /
    Age & date de naissance : 19 ans & 29/12/1991
    Ville : Haha

    J'aime : Lire, la musique, l’informatique, les dramas, mon chien et ma famille
    Je déteste : Tout pleins de chose mais dans l’immédiat je ne sais pas.
    Mes passions : La musique

    Tes groupes préférés : U-KISS, 2PM enfin principalement les U-KISS et peu de R&B enfin j’écoute tout

    Depuis quand et comment connais-tu le groupe ? Depuis sa création. Comment ? J’ai oublié =P
    Quel est ton ou tes membre(s) préféré(s) ? Kibum parce qu’il est juste parfait =D
    Quelles sont tes chansons préférées ? Toutes, les U-KISS ne font que de la qualité !
    Quels sont tes MV préférés ? I like You
    Comment as-tu découvert le forum ? En cherchant sur internet

    Aimes-tu les Panda Roux ? Euuuh Drôle de question xD On va dire oui!
    Un dernier mot : U-KISS une deuxième famille =)

    Dans quel groupe tu veux être ? : Heuuu je verrai plus tard *



    *Eh bien quelle présentation !
    Bienvenue parmi nous Lovely_Boy ^^
    Je suis Myr, une des admins. Je suis un peu folle mais tu t’habitueras (tout le monde s’y habitue xD )
    Si tu as besoin de moi, question ou autres, je suis là.
    Sinon petit avertissement, rien de bien méchant hein, Kibum c’est mon mari ici ok !
    Donc FAIS ATTENTION ! *sors* *


    Ouii, Kibum est l’un de mes membres favoris parmi les U-KISS, je ne pourrais pas vraiment expliquer pourquoi mais je l’adore plus que tout je dirais même que je l’aime comme une folle ! Ha si il savait !
    Ha tient il est encore en ligne et il à déjà répondu bon ce soir je passerai une nuit blanche c’est sûr !

    *Mercii de l’accueille ^^
    Hihii Qu’est ce qu’elle à ma présentation ?
    Ne t’inquiète pas si j’ai un souci je te contacterai x)
    Oh tu n’as pas besoin de t’inquièter pour Kibum ! Je suis un mec ! et j’aime les filles !
    Aucune raison d’avoir peur ! xD*

    Mais qu’est ce qu’il croyait même les mecs peuvent craquer pour mon Kibum je tenais à lui faire savoir !

    *Derien c’est un plaisir d’accueillir des nouveau membres ^^
    Ta présentation est complète oui sauf pour la chose qui m’intrigue le plus : Ton prénom ?
    Et pour Kibum ce n’est pas parce que tu es un mec que tu ne peux pas craquer donc ATTENTION ! Kibum est une propriété privée ! *

    *Haha mon prénom restera secret jusqu’à ce que je décide de le dévoiler !
    Ha d’accord ! OK je ferais attention mais dis moi Kibum il est au courant de tout ça ?
    Ca m’intéresse !*

    * Hum Hum, mystérieux tout ça !
    Mais bien sûr que Kibum est au courant on est même fiancée !
    C’est l’amour fou entre nous ! Mais je prends quand même des dispositions au cas où ! ^^*

    * Haa d’accord, d’accord ! Bon je ne ferai pas obstacle pas à votre relation. Mais si j’étais lui, je me méfierai des autres filles alors !*

    *Bien sur qu’il fait attention ! Non mais ! Je suis tellement rare ! S’il me perdait il se sentirait mal !*

    *Ha oui ! C’est clair que tu à l’air de quelqu’un de unique ! J’espère qu’il sait qu’il a de la chance de t’avoir ! *

    *Ouii il le sait ! Et il me le dit tout les soirs !
    Bon ce n’est pas que tu m’ennuie mais là, j’ai ma douche à prendre, je dois me préparer à aller bosser ! *

    * Oh si ce n’est pas un gentleman ça !
    Tu vas bosser ? Tu commence tard dis donc ! Tu ne vas pas manger plutôt ?*

    * Si c’est un vrai gentleman !
    Tard ? Tu es sur ? Je dirais plutôt que je commence tôt ! Car, ici , en France, il est un peu 6h du matin donc je vais manger, oui, mais mon petit déjeuner ! Kibum *oooh mon Kibum * lui va manger son repas de midi maintenant ! Mais enfaite tu viens d’où ? Tu ne l’as pas précisé. Enfin bref je n’ai pas le temps tu me le diras la prochaine fois ! Rendez vous à la chatbox ! Bye ! =)*


    Je l’aimais bien ce nouveau membre. Un peu mystérieux mais j’aime bien. Il est rigolo et je sentais que j’allais bien délirer avec lui. J’avais vraiment hâte d’en connaître plus sur lui.


    Encore une fois comme à mon habitude j’étais en retard au boulot. J’étais secrétaire de direction dans une petite entreprise. Mon patron était sympathique : il pardonnait mes retards incessants en me disant à chaque fois : « Vous avez de la chance que ce soit une petite entreprise ! ».
    Parfois je me demandais si mon patron savait vraiment ce que je faisais au travail !
    Car moi, travaillant dans une petite entreprise, il n’y avait pas souvent beaucoup de travail à faire. Donc je passais mes journées à trainer sur internet, à voir les news sur les U-KISS, ou à jouer. Cela dépendait des jours !
    Franchement des journées entières à « glander » et être payer pour ça ! C’est le pied ! Bon tant que le patron ne le sait pas c’est le pied !

    La journée passa tranquillement, comme toujours, peu de boulot donc beaucoup plus de temps pour me reposer *vue l’heure à laquelle je m’étais couchée c’était compréhensible*.
    Je reçu un appel de Miki-Chan, elle me disait que tout se passait bien et Bla et Bla et Bla.
    Ce n’est pas que j’étais jalouse mais pendant que se prélasse bah y en avait trop qui bossait ! Exemple : Moi !
    Riez pas je bossais quand même !

    En rentrant je reçu un appel de ma mère en résumait voilà ce que ça donnait : « Je vais bien ne t’inquiète pense juste à ranger ta chambre avant que je te règle ton compte en rentrant ! »
    Oh si ce n’est pas mignon ça ! Non Franchement ! C’était rempli de tendresse et d’amour !

    Ce soir c’est sur je retournerais sur le forum des Kiss Me, ce soir je voulais continuer ma conversation avec Lovely_Boy, bizarre non ? J’y avais pensé toute la journée, c’était rare… C’est comme si il y’avait un lien qui m’attirait vers lui. C’est louche !
    Bon dans tous les cas en ce moment j’avais faim !


    Je me fis un bol de nouilles au bœuf *miam miam *, m’installa devant mon ordi et me connecta à la chatbox du forum et patienta. Non je n’étais pas pressé juste impatiente car j’avais le pressentiment que cette soirée allez être très amusantes ! J’attendis longuement très longuement, les heures défilèrent et puis…. le soleil pointa son nez.


    Oh zut ! Je m’étais endormie ! Rhaaaaa comment j’ai pu !! Moi qui me faisais une joie de lui parlé je me suis endormie, ENDORMIE ! Mais c’est pas possible d’être aussi pas doué !! Mais attend pourquoi je me mets dans cet état ? Ce n’est qu’une conversation après tout ! Ce n’est pas la fin du monde ! Oh Orphélia reprends-toi bon sang !

    *Le téléphone sonna*
    *Allo ?*
    *Orphééééééé !! J’ai une super nouvelle à t’annoncer !!*
    *soupir*
    *Vas-y dis moi tout*
    *J’ai gagné un billet pour 2 personne *
    *Ouii et….. ? *
    *C’est un voyage pour la Corée ! Orphélia, J’ai gagné un voyage pour 2 pour aller en Corée ! Si ce n’est pas le bonheur ça ! On y va toutes les 2 hein ! Comme on l’avait prévu !*
    * Ce n’est pas possible ! Ouiiiii ! Enfiin ! Notre rêve va enfin se réaliser ! Corée on arrive !*



    Spoiler:
    Chapitre 2

    Deuxième rencontre



    Je n’y croyais toujours pas ! Mon rêve allait enfin se réaliser ! Vous y croyez vous ? Oh lala j’avais encore du mal à y croire ! Depuis 7ans que j’attends que cela arrive que quelqu’un m’annonce cette nouvelle ! Ca arrivait enfin ! Halalala *devrais-je me pincer pour en être sur ?*
    J’ALLAIS ENFIN PARTIR EN COREE !

    Avant tout il fallait que je prépare mon voyage. Oui je ne partais que dans 5 mois mais tout le monde sait que plus on s’y prend trop mieux c’est !
    Bon ok j’allais faire un effort, j’allais attendre que ma mère et Miki reviennent. Juste un mois à attendre. Ca devrait aller !

    Comment allais-je faire pour passer ce mois ? Geek comme je suis…j’allais sûrement passer mes soirées sur le forum des Kiss Me, sur la chatbox, avec tous les habitués qui y trainaient !
    La chatbox était devenu le temple du délire pour moi : chaque soir on avait droit à une histoire. Il y avait la version soft avant 22h et la version Hot qui commençait après 22h la plupart du temps et parfois avant. Les histoires mettaient en scène un membre des U-KISS avec nous. Chacun avait son personnage : pour Emi c’était Kevin, pour Mary c’était Alexander leur histoires étaient souvent soft. Mes histoires à moi ? Vous devez vous doutez de qui était le héros. Biensur c’était mon mari : mon Kibum. Mes histoires étaient souvent Hot enfin tout ce qui rapportait à Kibum dans mon esprit devenait Hot.
    Un soir Loly se connecta, et j’avais réussi à convaincre tous les habitués de la chatbox que ce soir c’était loly qui devait faire l’histoire ! On était même près à le harceler pour qu’il la fasse ! Mais Loly était gentil et accepta sur le champ de me nous conter une histoire dont Kibum et moi étions les héros ! Haaa même Loly connaissait ma destinée !
    Son histoire était superbe ! J’en étais émue ! Il avait fait une partie Hot aussi qui m’avait mise sur le cul. J’avais totalement adorée !


    Du jour au lendemain je pouvais dire que Loly était devenu mon confident ! Après qu’on s’était échanger nos adresse MSN je ne pouvais passer une soirée sans lui parler ! Il se connectait au moins une fois par jour, Merci ! Quand il était là, j’étais heureuse car je rigolais bien ! Je lui racontais ma vie constamment et apparemment cela ne le dérangeais pas tellement. Il fut même l’un des premiers à apprendre que je partais en Corée.
    Il était heureux pour moi, même trop heureux à mon gout ! Si si je vous assure il avait l’air d’être plus heureux que moi ! Ca me choquait mais ca me faisait rire en même temps.



    Le mois passa vite finalement. Ma mère revint de Londres. Non elle n’était pas revenue les mains vides.
    Elle m’avait acheté tous pleins de choses : des tasses, des peluches, quelque porte-clés et surtout elle m’acheta des vêtements. De super vêtements ! Elle commençait à connaitre mes goûts vestimentaires heureusement ! Elle fit un sans fautes !
    Je lui expliquai brièvement ce qu’il s’était passé pendant son absence mais je ne suis pas folle ! J’omis de lui parler de Loly et puis quoi encore !

    Quelques jours plus tard c’était Miki qui revenait j’en étais vraiment très heureuse !
    Enfin j’étais contente quand ma mère était rentrée mais ma mère elle ne me rapportait pas des billets pour la Corée !
    Miki m’avait amené un cadeau en plus de mes billets mais franchement elle aurait put s’en passer (même si c’était l’attention qui compte) . Son cadeau ? Un porte-clé jusque là aucun problème. Le problème ? C’est que c’est un porte-clé qui représent ni la statue de la Liberté, ni un taxi jaune enfin rien qui représentait New-York il représentait……………LA TOUR EIFFEL ! Non mais franchement c’est logique ou pas ? Bon elle avait les billets pour se rattraper donc je l’ai vite pardonné.
    Surtout que je voulais les détails du voyages qu’on allait faire !!

    Moi : Mercii Miki =D* je lui fis un câlins* Comment tu as gagné ses billets enfaite ?
    Miki : Eh bien si tu veux tout savoir je les ais pas vraiment gagné ses billets c’est plutôt Hong Ki qui les a gagné à un jeu concours. Un truc dans le genre personnellement je ne l’ai pas vraiment écouté jusqu’au bout. Il me dit qu’il avait gagné les billets je sautai de joie 2 min puis je restai immobilisé devant son sourire. Tu me connais avec hong ki comment je suis voyons !
    Moi : Ok ok. Et on part pendant combien de temps ?
    Miki sortit les billets et des bruits indescriptibles sortirent de ma bouche. Je souriais bêtement. Je n’y croyais toujours pas ! J’étais tellement émue à la vue des billets.
    Miki : Huum, pendant 3 mois si je vois bien. C’est bon non ?
    Mais ne pouvait-elle pas voir le bonheur sur mon visage ! Ne sait-t-elle pas que même une semaine m’aurait suffit ! (dans l’attention ne pas revenir bien sûr !)


    Ensuite j’enchainai sur tout ce qui s’était passé en son absence et bien sûr je ne pouvais omettre les détails sur Loly !


    Il était temps de faire les préparatifs du voyage, dur dur quand même. Ha si vous saviez c’est un enfer d’être une fille ! Je ne savais pas quoi mettre dans ma valise, soit je mettais trop de vêtement, soit j’avais l’impression de pas en mettre assez. Oui on pouvait le dire j’étais grave comme fille !

    Finalement après toutes mes mésaventures : pendant un moment Miki avait perdu les billets ! Je vous laisse imaginer la crise ! Au final c’est moi qui gardai les billets jusqu’au jour du départ pour éviter tout autres problème ! Oh il y eut un problème avec ma mère aussi mais rien d’important puisque j’y allais en Corée non ?
    Le Jour J était arrivé ! J’étais tellement heureuse, je pense que Miki l’était aussi mais c’était compréhensible non ! On allait touchait notre rêve des doigts

    A l’aéroport on rencontra Sofiane (un membre du fo ), il partait pour le Japon rejoindre sa petite amie dont le nom m’avait échappé. Méki ? Muki ? Mélie ? Rho de toute façon c’était sa petite amie non ? Bon Miki fut gentille et me rappela que son nom était Maki. Mais ouii Maki c’est vrai ! J’avais complètement zappé ! Honte à moi ! Je mis cette erreur sur l’émotion car on partait en Corée quand même !
    On lui adressa un au revoir rapide et on courra vers les portes d’embarquement. Non non on n’était pas en retard pas du tout c’est juste qu’on était pressé de partir c’est tout !

    Le voyage se passa calmement : On avait dormi tout le long !
    L’arrivée en Corée, croyez-moi j’avais toujours du mal à y croire ! J’étais en Corée ! Bon Sang ! Mon rêve je venais de commencer de le réaliser ! Merci !
    Avant de partir chercher les taxis Miki m’annonça quelle avait envie d’aller au petit coin. Ok. Je l’accompagnai pas pour voir ce qu’elle allait foutre au toilettes juste pour voir la gueule que les toilettes avait là-bas ! *En passant leurs toilettes sont vraiment belles et propres !* Ensuite je l’attendis devant la porte des toilettes des femmes en face il y avait celle des hommes. Chaque homme qui sortait me lancer un regard étrange. C’était drôle ! Mais Miki était longue quand même ! Mais qu’est ce qu’elle foutait ? Bon quelques minutes après elle sortit finalement me disant qu’il y avait de la queue. C’est ce qu’elle disait de toute façon le plus important c’est qu’elle était sortit !
    La chasse aux taxis c’était une autre affaire, je décidai qu’il fallait mieux qu’on se sépare et qu’on s’appelle lorsqu’on arrivait à chopper un taxi qui voulait bien nous prendre ! Sans commentaires ! Je réfléchi souvent après l’acte accompli donc oui c’est vrai mon idée était stupide ! Je l’avoue ! Deux filles, timide, perdue, en Corée cherchant un taxi, ce n’était vraiment pas gagné !
    Je ne savais pas trop comment ça se passait avec Miki, mais avec moi c’était vraiment catastrophique ! J’avais laissé passer au moins 5 taxis devant moi avant de réagir et d’enfin me bouger ! Ce n’était pas dur pourtant d’avoir un taxi : il suffisait de tendre la main.
    Youpii ! Je l’avais eu mon taxi ! J’appelai Miki pour lui dire qu’elle pouvait venir me rejoindre car j’avais trouvé un taxi. Le temps de cligner des yeux qu’une ombre rentra dans le taxi et ferma la portière.
    Ha non ! C’était mon taxi ! C’est moi qui l’avais trouvé ! C’était le mien !
    Je rouvris la portière
    Moi : Excusez-moi…mais c’est mon taxi. Je l’ai trouvé ! Il est pour moi ! Donc si vous vouliez bien sortir s’il vous plait.
    L’ombre se rapprocha de moi et tenta de fermer la portière. Voyant que je ne cédais pas. Un visage sortit. L’ombre se révéla être un homme, il portait un pantalon beige et un t-shirt noir moulant en col V qui pouvaient laisser apparaitre des pectoraux sculptés. Mais actuellement ce n’étais pas le sujet principal. L’homme arborait une superbe belle paire de lunettes aussi ! Mais comme je disais ce n’était pas le sujet principal !
    L’homme me sourit *qu’elle beau sourire tout de même* et dit :
    « Je suis assez pressé voyez vous donc si vous vouliez bien être gentille et me laisser le taxi j’en serai très heureux. »
    Moi : « Si vous voulez tout savoir je suis gentille habituellement très gentille même ! Mais ce taxi j’ai vraiment eue du mal à l’avoir »
    L’homme me regarda, il n’avait pas perdu son beau sourire heureusement sinon j’aurai eu un peu peur, il me fixa pendant un moment puis re-rentra dans le taxi : « Ok, j’accepte de partager ! » et il tapota le siège à côté de lui.
    Il attendit un moment, voyant que je ne montais toujours pas il ressortit sa tête du taxi et dit : « Que faite-vous ? Vous montez ou pas ? »
    Mais elle était où Miki aussi ? J’essayai de la rappeler mais aucune réponse
    Moi : « Eh bien c’est qu’en faite je ne suis pas seule, mon amie doit venir me rejoindre. »
    L’homme : « Et où est il ? »
    Moi : « Bah elle devrait arriver normalement »
    L’homme semblait exaspérer et retourna dans le fond du taxi. Oh il pouvait cacher sa joie hein je ne lui avais jamais dis de garder ce taxi. Il en a fait le choix lui-même de rester !
    J’aperçus enfin Miki et lui fit signe de se dépêcher en lui montrant le taxi !
    Le taximan mit nos valises dans le coffre et nous étions partis.
    Miki s’excusa une dizaine de fois avant de remarquer qu’il y avait quelqu’un d’autre dans la voiture omis le taximan, elle et moi.
    Elle me fixa et dans son regard je pouvais lire qu’elle voulait savoir qui était cette personne. Enfin j’étais sur qu’elle se la posa ! Qui ne se la poserai pas ?
    Je hochai les épaules signe que je ne savais pas du tout.
    Miki insista en me pinçant et en le montrant discrètement.
    « Mais je ne sais pas qui c’est ! » lui dis-je
    Soudain je senti un regard pesant sur mon dos, c’était une très mauvaise sensation donc je me fis toute petite et miki aussi en attendant que monsieur descende. Ce qui ne tarda pas heureusement !
    L’homme descendit du taxi, paya le taximan, souri puis nous fis un signe d’au revoir avant de rentrer dans la maison qui se trouvait juste en face de lui ! Puis le taxi partit.

    Un petit bout de route on était arrivé à notre hôtel. Il était sublime d’un couleur or et ivoire et surtout gigantesque, l’entrée étais juste à tombé parterre. Le nom ? Vous allez rire, c’était « The French ».Il ne ressemblait pas du tout aux hôtels français pourtant ! On remercia d’abord le taximan de nous avoir déposé et en même temps on apprit que l’homme de tout à l’heure avait aussi payait pour nous ! Puis on rentra dans l’hotêl. Bon je ne vais pas faire ma difficile hein quelqu’un qui paye pour nous c’est bien oui c’est sûr mais pourquoi aurait-t-il fait ça ? Avais-je l’air d’une mendiante ou autre ? Ou avais-je juste l’air d’être en difficulté financière ? Bon je n’allais pas m’attarder sur ces questions. Ca n’en valait pas la peine !
    En rentrant dans l’hôtel je fus ébloui par la grandeur de la pièce et sa couleur dorée.
    « Bon allons prendre nos chambres au moins ! » dis-je à Miki qui semblait fatigué.
    Les réceptionnistes étaient habillés d’or et d’ivoires, j’aimais beaucoup ! Et puis ils étaient très gentils et souriant.
    Enfin en résumé Miki avait la chambre 778 et moi la 777. Les chambres *en tous cas la mienne* étaient spacieuse, on aurait dis une maison à part entière. Avec le petit salon, la petite cuisine, et la petite chambre là haaa je me sentais chez moi ! Enfin presque !
    Je déballai les mes affaires rapidement et installa mon ordi sur le bureau, mais faut le dire un ordi sans internet sa sert un peu à rien !
    Le billet disait : « Vous serez traitez comme des roi/reines » Il était temps de le prouver !
    « Allo ? La réception ? Oui c’était pour savoir si c’était possible d’installer l’internet dans ma chambre s’il vous plaît ? »
    « Oui, bien sûr madame on vous envoie quelqu’un de suite. »
    « C’est vrai ? Ho eh bien euuh mercii. »
    « Mais De rien Madame Passez un bon séjour. »
    Ha mais c’est super je vais pouvoir avoir internet finalement. Le temps d’allumer mon ordi que le technicien qui devait venir installer l’internet était là. Il était rapide en plus. Ha je commençais vraiment à m’y plaire dans cet hôtel.
    Bon une fois le technicien parti, je m’installai confortablement sur le lit, ordi sur les genoux bien sûr !
    Je parti laissé un message bref sur le forum expliquant en gros que j’étais bien arrivé, que les membres me manquaient et que j’allais profiter a fond de mon séjour.
    Mais enfaite si vous voulez tout savoir, si j’ai voulu internet c’était pas pour me connecter au forum mais à MSN je vous laisse devinez pour qui !
    A ma connexion, il n’était pas encore là. Oui je l’avoue j’étais un petit peu triste mais je voulais vraiment lui parlé donc je patientai. Je m’assoupi même mais à mon réveil il était là.
    En occupé mais là. Il avais changé son pseudo aussi : Il était passé du : « U-KISS, my family » à « A qui je vais parler maintenant que t’est partie ? » Ce message m’était-il adresser ? Une seule façon de le savoir ! Je ne perdis pas un instant ! :
    Moi : « Coucou^^ Comment vas-tu ? »
    Loly : « Haa Myr ! ^^ Maintenant que tu es là je vais très bien ! =D et toi comment vas-tu ? Déjà rentrée ? » *Non non je ne dirais pas que j’étais super heureuse de cette réponse*
    Moi : « Comme si c’était vrai ! Je vais très bien mais non je ne suis pas encore rentré je te parle en direct de la Corée =D ! Eh dit ton message perso m’est-il adresser ! »
    Loly : « Hum Ok =) ! Et pour l’instant ça ce passe bien ? Et non il t’est pas adresser xD »
    Moi : « Eh bien tout ce passe très bien =D Quoi c’est pas pour moi =( »
    Loly : « Mais si qu’il t’est destinée mais je pensé que tu t’en douterais !x) Et tu séjournes où ? »
    Moi : « Pourquoi tu veux passer me voir ? J’ai bien envie de voir ta tête moi ! xD »
    Loly : « Non comme ça »
    Moi : « Eh bien je ne te le dirais pas NA ! »
    Loly : « Pourquoi ? »
    Moi : « Bon si tu me dis ton prénom je te dis où je séjourne »
    Loly : « Mais c’est du chantage que tu me fais là ! xD Bon eh bien si tu veux jouer comme ca je ne te parlerai pas tant que tu ne m’auras pas dit où tu séjournes ! Haha c’est qui le plus malin alors ! »
    Moi : « Vraiment ?
    Non tu ne ferais pas ça !
    T’est sérieux ?
    Mais non !
    Bon Tu veux jouer à ça ? Ok ! On va bien voir qui va gagner alors ! Haha ! »


    Ma conversation se termina là. Il était 22h (heure coréenne) pour des touristes comme nous il était mieux qu’on ne sorte pas en tout cas pas maintenant ! Mais qu’est ce que j’allais faire maintenant ? Je décidai d’aller voir Miki. Elle pourra bien m’occuper elle.
    *Toc toc toc * Aucune Réponse *Toc toc toc * Toujours pas de réponses. Peut être qu’elle s’était endormie. Je n’allais pas insister, je décidai donc de trainer à l’accueil de l’hôtel en attendant que la fatigue me prenne…

    Spoiler:
    Chapitre 3
    Entracte
    Les Hommes Mystérieux


    L’Homme rentra dans la pièce, il y avait du monde à l’intérieur.
    « Eh bien ! On t’attendait plus ! Qu’est ce que tu faisais depuis tout à l’heure ! »
    « Excusez-moi ! J’ai eue un problème avec le taxi »
    « Le taxi ? Mais que faisait tu dans un taxi ? »
    L’homme souri : « Trop long à expliquer »
    L’homme se dirigea vers le fond de la pièce et tapa à la porte de droite, l’ouvris et on put y voir un jeune homme sur son lit devant son ordi. L’homme dit : « Qu’est ce que tu fous ? Tu devais les faire patienter ! Ce n’est pas que ma famille tu sais ! C’est aussi la tienne ! Tu te dois de rester avec eux aussi ! » Le jeune homme ne semblait pas prêter attention à ce qu’on lui disait. « Kibum, hé ho y a la famille à la maison là ! Il serait peut être temps de te réveiller là ! »
    Kibum releva la tête : « Hein ? Qu’est ce que tu dis ? »
    L’homme s’approcha du lit et s’installa à côté de Kibum : « Vas-y explique tout à ton grand frère ! »
    Kibum ria mais apprécia le fait que son frère s’intéressent à son cas. Donc il commença : « Bah enfaite c’est long à expliquer mais en gros ça donne ça : Je me suis inscris sur un forum de fan des U-KISS et j’ai fais la connaissance de Myr, elle est super sympa et je m’entends très bien avec elle enfin voila et là bah je ne sais pas trop ce qu’il vient de se passer mais si j’ai bien compris elle ne m’adresse plus la parole ! »
    Hyung Joon tapota affectueusement l’épaule de son frère : « Aah elle doit rigoler surement vus comment tu m’en parle ne t’inquiète pas, moi aussi je vais te raconter un truc plus tard, mais le plus important là c’est les personnes qui nous attendent là donc…» Il montra du doigt la porte signe qu’ils devaient y aller maintenant !
    « Venez manger ! » cria une voix.
    « Allez, allons manger d’abord, tu règleras ça plus tard » dit Hyung Joon.
    Les deux frères rejoignirent le reste de la famille déjà assis à table.
    La table était remplie de bonne et délicieuse chose. Ca donnait envie.
    « Bonne Appétit ! »
    Le repas fut joyeux et conviviale et les questions embarrassantes ne tardèrent pas :
    La mère : « Alors comment se passe vos relations amoureuse ? »
    Tout d’un coup tous les regards se tournèrent vers les 2 frères assis en bout en table.
    Ils se regardèrent sourirent timidement et Hyung Joon dit : « Avec ma carrière je n’ai pas encore trouvé le temps de me trouver quelqu’un. »
    « Eh bien pour l’instant je suis dans le même cas que Hyung, pas le temps non plus ! » répondit Kibum.
    « Ha bon ! » répliqua Hyung Joon
    Kibum mit un petit coup de pied à Hyung qui le menaça en retour
    « De quoi parlez-vous ? » demanda la mère
    « De rien de rien maman. » répondit Kibum en lançant des regards meurtrier à son frère qui ne pouvais s’empêcher de rire fière de son coup.
    « Quoi qu’il arrive si vous rencontrez quelqu’un elle, je dois absolument faire se connaissance ! On est bien d’accord ! » Dit la mère.

    Le repas se termina. Plus tard la famille partit. Il ne restait plus que les deux frères.

    Kibum mit un petit coup dans l’épaule de son frère en lui disant : « Tu t’es trouver malin aujourd’hui ? » soudain Hyung attrapa la tête de kibum et la bloqua sous son bras : « A qui tu parle comme ça ?! » Kibum essaya de se débattre en vain jusqu'à ce que Hyung décide de le lâcher.
    Après s’être recoiffer kibum répliqua : « Tu vas me le payez sache le ! Mais tu n’avez pas un truc à me raconter tout à l’heure »
    Hyung esquissa un sourire : « Toi te venger je veux bien voir ça ! »
    Kibum (d’un air moqueur) : « C’est ca que tu voulais me raconter ? »
    Hyung : « Euh Non soit logique un peu ! Je te raconterai plus tard parce que là j’ai plus trop le temps, je dois me préparer, j’ai une interview là ! »
    Kibum : « Une interview ? Ou ça ?»
    Hyung : « Dans un hôtel, qui à récemment ouvert, le…. attend….le nom m’échappe…attend… » Il partit dans sa chambre et ressortit portable en main. « The French, le nom de l’hôtel c’est The French, on y va pour inaugurer en quelque sorte. »
    Kibum : « Haaa Ok, »
    Hyung : « Je vais surement y rester une nuit au moins donc ne m’attend pas ». Il lui fit un clin-d’œil. »
    Kibum : « Comme si j’avais l’habitude de t’attendre…Non mais franchement ! » puis il lui fit un rire forcé et se dirigea vers sa chambre « Bye ! ».


    Kibum se réinstalla exactement comme avant qu’on le dérange : assis sur le lit face à son ordi. Il vérifia ses e-mails, créa quelque sons mais il était surtout embêter car Myr ne lui avait toujours pas parlé. Mais en même temps il ne voulait pas faire le premier pas.
    Il en avait envie mais en même temps quelque chose l’en empêchait, la fierté surement !
    Ayant marre de se torturer, il décida d’éteindre l’ordi et de se reposer un peu. Ce fut dur au début mais il réussit finalement. Il fut réveillé quelque heure plus tard par un SMS.
    C’était SooHyun qui lui demander si il voulait bien aller avec eux au parc d’attraction demain.
    Fatigué comme il était, Kibum répondit un bref « oui » puis se rendormit.


    « KIBUM DEBOUT ON DOIT Y ALLER ! ARRETE DE DORMIR ! YOUHOU KIBUM ! »
    Kibum pensait qu’il rêvait donc il tenta de se rendormir mais les bruits persistait, il trouva la force de se lever.
    Driiiiiiiiiiiiiiiing « OH KIBUM C’EST BON MAINTENANT HEIN ON ATTEND LA ! »
    Boum Boum Boum « KIIIIIIIIIBUUUUUUUUUUUM »
    Kibum chercha d’où ce bruit venait et traina ses pieds tout doucement vers les bruits : c’était la porte d’entrée.
    Kibum ouvrit la porte, encore fatigué, et vu SooHyun juste derrière Xander avec un grand sourire qui donnait l’air de dire « Désolé on n’a pas réussi à le retenir. » et sur les côtés assis les autres membres apparemment encore fatigué.

    SooHyun : « Ca fait une heure qu’on est devant ta porte qu’est ce que tu faisais ! »
    Kibum : « SooHyun il est 8h du matin ! JE DORMAIS ! » En se dirigeant vers son canapé.
    SooHyun le suivant : « Mais je t’ai dis pourtant qu’on allait au parc d’attraction ! » le reste du groupe suivit.
    Kibum s’installant dans le canapé : « Je n’avais pas oublié, mais je ne pensais pas qu’on irait à l’ouverture ! »
    Kiseop à moitié endormie sur l’épaule de Kevin : « Kibum nous non plus on le pensait pas t’est pas le seul. »
    Kibum ria : « Bon puisque tout le monde est là faites comme chez vous je vais me préparer. » puis il se dirigea vers sa chambre.
    Le reste du groupe en profita pour piquer un somme sauf Soohyun qui lui préféra se diriger vers la cuisine et se prépara un petit déjeuner rapide.


    Lorsque que Kibum fut enfin prêt, tout le monde prit le chemin pour le parc d’attraction. Pas besoin de vous dire que le voyage fut vraiment mais alors vraiment calme eh oui imaginez si ils sont venus chercher Kibum à 8h imaginer à quelle heures ils se sont lever ! Kibum se sentait chanceux d’un côté.

    Comme soohyun le voulait : ils arrivèrent à l’ouverture. Le Soleil commençait à faire son apparition. Une bonne et belle journée s’annonçait.
    SooHyun : « Alors on commence par quoi ? Je propose les auto-tamponneuses ! »
    Le reste du groupe n’était pas contre donc la première attraction fut les auto-tamponneuses.
    On pouvait dire que SooHyun et Kibum était dans leurs éléments. Ce n’est pas qu’ils étaient violents juste qu’il adorait foncer sur les autres. Soohyun pris pour cible Xander et Kibum prit pour cible Kevin. Xander prit pour cible Dongho qui lui avait pris pour cible Kiseop, qui lui avait pris pour cible Eli, qui lui avait pris pour cible Kevin. Kevin, lui, n’avait pas vraiment de cible il fonçait sur tout le monde. Surement car il avait du mal avec son véhicule. Ce que ne s’empêcha de préciser Kibum avec humour.

    En tout cas tout le monde s’amusaient et rigolaient la journée commençait bien et cela continua jusqu'à la fin de journée, blagues débiles, moqueries et jeux idiot s’enchainèrent ce qui rendit la journée encore meilleure.
    Ils enchainèrent les attractions les unes après les autres sans oublier de grignoter par-ci par-là. Tout y passa le grand 8, la barbe à papa, le train fantôme et les bonbons en vrac, sans oublier les différents spectacles accompagné des churros et compagnie.
    A la fin tout le monde était carrément fatigué et le retour se fit aussi calmement qu’a l’arrivée.
    Arrivée à la maison, l’horloge affichait 22h et la fatigue était au rendez-vous.
    Il se traina vers la chambre, se mit rapidement en sous-vêtement et s’écroula sur son lit le sourire aux lèvres.
    C’était le bonheur. Il avait passé une super journée comme il les aimait. Une bonne journée, où il s’était éclaté avec ses potes et où il rentrait complètement épuiser de s’être tellement amusé.
    Le lendemain, il se leva, vérifia si son frère avait dormi à la maison : apparemment non, puis parti se préparer un bon petit déjeuner composer d’œuf, de bacon, avec du pain et un thé. Après tout ca, il s’installa devant la télé, zappa sur quelques chaines musicales puis il opta finalement pour une partie de wii.
    Après s’être bien défoulé à la boxe, il partit prendre une douche bien chaude et tenta aussi une nouvelle coupe.
    Oui on pouvait le dire aujourd’hui Kibum s’ennuyait. Mais il aimait ca !
    Puis après sa coupe, dont il était fière, il partit tenter de crée de nouveau sons, il en avait fait 10 mais seuls 3 étaient vraiment bon selon lui.
    Puis soudain, il eut comme une illumination : MYR !
    Il ne réfléchit pas plus, il couru vers son ordi. Essaya de se connecter à MSN. Mais il y avait un problème avec l’internet. Je ne vous explique pas son humeur à ce moment là. Il partit se faire un thé, histoire de patienter un petit peu. A son retour, l’internet était revenu ! Il se précipita de se connecter à MSN !
    Et là, un sourire vint illuminer son doux visage. Certes Myr n’étais pas en ligne, mais elle avait quand même fait le premier pas !
    « Oui j’ai perdu, j’ai cédé honte à moi xD, mais je n’ai pas envie de rester brouillé avec toi. Donc voici la réponse à ta question : Je réside à l’hôtel « The French ».Je me demande vraiment à quoi ça va te servir de savoir ça. J’espère que t’est heureux ! Mais attention ma vengeance sera terrible ! Ca a été trop facile je ne me ferai pas avoir 2 fois comme ça ! Non mais ho ! Je te fais un petit Biyou tout de même ^^»
    Kibum en rit, il était soulagé et heureux. Bizarrement Myr lui avait manqué.

    *Du côté de Hyung Joon*

    Hyung Joon arriva à l’hôtel par l’arrière, mais il pouvait entendre les cris des fans venus les soutenir comme toujours et il en était heureux, il ne se priva pas de le faire partager avec les autres membres. Ils étaient logés dans une chambre VIP situé au 7eme étage.
    Hyung Joon était toujours stresser quand il devait passer devant la presse. Pourquoi ? Il ne le savait pas. Et puis ce n’était pas un mauvais stresse, je ne dis pas qu’il aimait ca mais ca faisait parti du métier et il s’en été habitué. « Allez c’est bon tout est prêt c’est à nous ! » informa le manager.
    Le groupe prit alors le chemin de la salle de conférence, en chemin Hyung Joon repéra vers l’accueil un visage qui lui était familier, la personne était assis là, seule, attendant que le temps passe ce qui le fit rire. Sur le coup il ne se rappela pas qui c’était, ni où il l’avait vu ce dont il était sur c’est que ce n’était pas une célébrité !
    Ce n’est seulement que lorsque qu’il fut assit face aux journalistes qu’il se rappela : c’était la fille du taxi, celle qui l’avait mis en retard enfin un peu en retard. En tout cas il se rappelait et il en fut étrangement heureux. Il pensa qu’il irait peut être lui parler une fois la
    Conférence terminé.
    La conférence se passa bien aucun faux pas, des petites blagues glissé discrètement pour faire rire l’assemblée, les réponses aux questions étaient claires et ne laissent place à aucun malentendu.
    A la fin, le manager était fière, il les félicita et les laissèrent le champs-libre après les avoirs laisser à leurs chambres.
    Young Saeng et KyuJong rentrèrent chez eux, Jungmin n’avait toujours pas décidé de ce qu’il allait faire, Hyun Joon lui avait décidé de dormir à l’hôtel mais il avait un rendez-vous avant. Voyant que tout le monde vaguait à ses occupations Hyung Joon décida qu’il irait voir la fille du taxi.
    En sortant il s’aperçut dans le miroir et là il réalisa qu’avant d’y aller il devait se couvrir un minimum. Donc il retourna dans la chambre prit une casquette et une paire de lunette, une écharpe et repris le chemin vers l’accueil.
    Elle n’était plus là. Hyung Joon eut une boule à la gorge. Mais ça ne dura pas lorsqu’il vit la fille du taxi revenir à sa place avec deux magazines en main. Hyung Joon souri de bonheur et parti à sa rencontre.
    « Eh bien ! Je vous reconnais vous ! »



    Dernière édition par Miiyuurii le Dim 5 Sep - 14:02, édité 9 fois


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U

    Invité
    Invité

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Invité le Dim 31 Oct - 17:38

    Enfin la suite !
    J'aime toujours autant ♥
    J'adore comment tu écris,quelques petites fautes se promènent par ci par là mais elles ne sont pas nombreuses =)
    Impatiente de lire la suite !!
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Dim 31 Oct - 17:56

    Ouais, mes fautes et moi on s'aiment ( et dire que je suis en L, je suis foutue xD ) mais merci =)


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    Coconou ♥
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1592
    Date d'inscription : 11/09/2010
    Age : 21

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Coconou ♥ le Dim 31 Oct - 18:29

    Elle est finalement rentré TT.TT c'est beau ♥
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Dim 31 Oct - 22:34

    Chapitre 15
    Comment lui dire ça ?


    Orphélia se réveilla tard, vu l’heure à laquelle elle s’était couché, on pouvait comprendre.
    A son réveil, personne à la maison, sa mère devait surement travaillé.
    Elle repris vite ses bonnes habitudes : allumer la télé, flâner un peu dans le lit avant de passer faire un tour dans le frigo. Bon seul soucis dans le frigo , il n’y avait rien.
    Non, elle ne partit pas acheter quelque chose, elle retourna juste dans son lit et attendit que sa mère revienne du travail.
    Elle pensa quand même à déballer ses valises, et elle récupéra son ordi aussi. Passa faire un tour dessus et reparti se coucher.

    Le soir, sa mère rentra et constata que oui, sa fille était belle et bien rentrée !
    « Eh bah ! Je ne pensais plus te revoir ! »
    « Mais je suis là ! »
    « Oui, et c’était bien ? »
    « Super ! J’y retournerais c’est sur ! »
    « Oui si tu le dit….bon moi je vais me reposer. »
    « Hé, tu veux pas que je te dise la meilleure ? »
    « Quoi ? Tu as un cadeau ? »
    « Heuuu, oui, on peut dire ça….J’ai rencontré mon coréen ! »
    « Ha ! D’accord ! C’est tout ? »
    « Non j’ai pas fini ! Le meilleur c’est que maintenant, JE SORT AVEC ! »
    « Avec qui ? »
    « Bah avec lui ! »
    elle montra du doigt Kibum sur son grand poster du groupe accrocher au mur.
    « Ha bon ! »
    « Ouiiii ! »
    « Bon maintenant je peux aller me reposer ! »
    « Oui. Bonne nuit. »

    Bon ce n’est pas la réaction à laquelle elle s’attendait mais bon, sa mère était comme ça, au moins elle ne dira pas que qu’elle ne l’avait pas prévenu !

    La journée était passée vite, et elle s’endormit rapidement.

    Réveillé le lendemain par son téléphone.
    « Allo ? »
    « Alors tu t’est bien reposé ? »
    « Hmmm, moui.. »
    « Tu fais quoi aujourd’hui ? »
    « Hmm, je sais pas, je dois appeler mon travail. Après je verrai, pourquoi ? »
    « Haa parce que j’allais passer. »
    « Passer ? C’est qui ? »
    « Tu ne sais pas c’est qui ? »
    « Ha si si ! » Elle jeta rapidement un coup d’œil à son téléphone : Numéro privé. « Bah c’est Miki ! »
    « Tu dormais ? »
    « Oui, un peu. »
    « Ha je comprend…parce que c’est pas Miki ! »
    « Ha non ? »
    « Bah non ! »
    « Bah c’est qui ? »
    « Tu devines toujours pas ? »

    Après être bien reveillé Orphélia reconnut la voix de Kibum.
    « Ha non tu peux pas passer !! »
    « Tu as deviné qui c’était ? »
    « Le coréen qui m’as suivit ! »
    « Ha c’est comme ça que tu me vois ! »
    « Mais noooooon ! Rhooooooo ! Quoi qu’il en soit tu ne peux pas passer ! »
    « Pourquoi ? »
    « Soit logique un peu ! »
    « Bah quoi ? C’est ta mère ? Faudra bien qu’on se rencontre un jour ou l’autre ! »
    « Bah je vote pour un autre ! »
    « Et si je l’invite au restaurant ? »
    « Ca changera rien ! Je vote pour un autre jour ! »
    « Bon je viens te chercher toi aujourd’hui, j’ai besoin de te montrer quelque chose ! »
    « Mais je dois passer à mon travail avant ! »
    « Bah je te déposerai à ton travail et je t’attendrai ! »
    « Bah j’allais y allé maintenant ! »
    « Ca tombe bien je suis en bas ! »
    « Quoi ? » Orphélia se regarda de haut en bas, elle n’était ni coiffé, ni habillé !
    « Tu descends ? »
    « Heuuu, patiente 30 min »
    « 30 ? »

    Elle raccrocha. Il fallait faire vite. Vite mais bien ! Et là ce fut une préparation éclair qui se produit. Eclair mais bien ! Il le fallait ! Puis elle descendu en flèche.

    Kibum était là, appuyé contre….une nouvelle voiture rouge flamboyante ! Souriant, comme si il savait que ça allait se passer comme ça. Miki lui avait-t-elle parlé de ses petites habitudes de ne jamais être prête à temps ? Elle espérait que non !

    « Bonjouuuuuuuur ! » dit-il élégamment en ouvrant la portière côté passager.
    Orphélia s’installa dans cette nouvelle voiture, regardant partout autour d’elle avant de dire : « La nouvelle voiture…c’est pour quoi ? »
    « Un petit bonjour ne m’aurait pas déplu tu sais. »
    « Désolé. Bonjour mon adoré ! »
    Elle l’embrassa et continua : « Alors la voiture c’est pour quoi ? »
    « Pour conduire. »
    « Oui ça je sais. Mais pourquoi acheter une nouvelle voiture ? Celle d’hier est passé où ? Tu ne voulais plus de chauffeur ? »
    « Oui et non. Mais je compte rester un bout de temps en France. Donc mieux m’acheter une voiture non ? »
    « Tu comptes rester longtemps ? »

    Il démarra la voiture, ignora Orphélia, et ils prirent le chemin pour le travail de mademoiselle.
    « Dis tu m’as pas répondu ! Tu comptes rester longtemps ? Combien de temps ? »
    « Pourquoi tu veux que je rentre vite en Corée ? »
    « C’est pas ce que j’ai dit ! Mais tu comptes rester vraiment longtemps ? »
    Ils arrivèrent, Kibum arrêta la voiture et la regarda : « Si je reste longtemps, tu m’en voudras ? »
    « Non j’ai pas dit ça. »
    « Donc on s’en fiche ! »
    « Non on s’en fiche pas ! »
    « Va vite faire ce que tu as à faire au travail, je t’attends. »
    Elle sortit de la voiture mais resta à la fenêtre : « Réponds-moi ! Tu comptes rester combien de temps ? Dit-moi s’il te plait. »
    « Je vais rester aussi longtemps que tu restera en France ! »
    « T’est pas sérieux là ? »
    « J’ai l’air de blaguer ? Allez file au travail ! »
    « On va en reparler de tout ça crois moi ! »

    Il lui fit signe de partir et s’elle si s’exécuta.

    « Kibum ? En France ? Pour moi ? Noooon impossible ! » Pensa-t-elle.
    Mais bon il y avait autre chose d’urgent, le travail ! Ca faisait 10 jours que ses congés étaient censé être terminé. Qu’elle excuse allait-t-elle balancé ? Aucunes assez crédible lui venait.
    Dès qu’elle pénétra dans le bâtiment, l’étonnement fut-t-elle que tout le monde la fixa.
    Il y avait de quoi se sentir vraiment mal à l’aise. C’était une petite boîte, donc tout se savait.
    Et quand quelqu’un revenait tout d’un coup comme ça s’en prévenir, il y avait de quoi étonné tout le monde. Une collègue vint à sa rencontre : « Mais tu viens d’où ? »
    « J’était en congé. »
    « Depuis tout ce temps ! On a cru que tu avais été viré ! »
    « Ha non, j’étais parti en Corée. Et j’ai eu quelque problèmes là-bas c’est tout. »
    « Je te conseil d’avoir le patron, directement ! »
    « Oui c’est ce que je comptais faire, merci. »


    Tout le monde continuais de la fixer, et à force Orphélia ne put s’empêcher de s’écrier : « Bonjour tout le monde ! Je vais bien ne vous inquiétez pas ! Retournez à vos occupations maintenant ! »
    Puis elle dirigea vers le bureau du patron.
    Elle n’avait toujours pas idée de ce qu’elle allait donner comme excuse mais elle avança d’un pas déterminé.
    *Toc Toc Toc*
    « Entrez. »
    « Bonjour monsieur. »
    Le patron leva la tête, vu qui c’était et sortit sèchement : « Vous êtes virés ! »
    « QUOI ? MAIS LAISSEZ MOI VOUS EXPLIQUEZ AU MOINS ! »
    « Pas besoin ! La lettre de licenciement est sur votre ancien bureau. »
    « Mais laissez, au moins le temps que je vous explique ! J’ai eut des soucis pendant que j’étais en voyage. »
    « Cela ne m’intéresse pas. Rien ne vous empêchez d’appeler et de prévenir. Et puis je ne vous vire pas que pour cela, vous n’êtes jamais à fond dans ce que vous faites ! Plus ces jours-ci où vous n’êtes pas venus travailler, donne le résultat que maintenant vous êtes virés ! »
    « Ok, c’est bon je m’en vais ! J’allais démissionner de toute façon ! »

    Orphélia appela Kibum à l’extérieur pour savoir si il avait un sac ou autres, il n’avait qu’un sac à dos ! Mais bon ça suffisait.
    Elle s’en servit pour récupérer le peu de choses qui trainait sur son bureau et s’en alla. Bon sa mère n’était pas obligée d’être au courant maintenant hein !
    Voyant Orphélia revenir un peu déçu, Kibum comprit qu’il s’était passé quelque chose.

    « J’ai été virée. » annonça-t-elle directement une fois en face de lui.
    « Ne t’inquiète pas, ça ira. » Et il la prit dans ses bras. « Allez viens on va manger quelque chose pour faire passer tout ça ! »
    « Pas de glace hein ! »
    « D’accord pas de glace ! Toute façon c’est toi qui va me guider ! Je ne viens pas en France tout les étés moi. »

    Orphélia décida donc d’aller au McDo. Le plus avantageux selon elle.
    Ils prirent chacun un menu maxi Best Of. Et s’installèrent.
    « J’ai pas oublié ! » s’écria-t-elle.
    « De quoi ? »
    « Tu vas rester en France ? »
    « Ha ça…..oui je vais rester en France avec toi ! Tu ne veux pas ? »
    « Non ! Enfin ce n’est pas que je ne veux pas, mais t’est leader d’un groupe je te ferai dire ! »
    « Oui, mais je ferai des aller-retour France-Corée, c’est pas grave ça ! »
    « Si c’est grave ! Moi je ne veux pas avoir toutes tes fans à dos ! »
    « Dès le début, où tu m’as embrassé tu devais de douter que t’allais avoir mes fans à dos ! »
    « Non mais fais pas ça ! »
    « Pourquoi ? »
    « Non mais je veux pas ! »
    « Pourquoi ? »
    « Non mais sois logique je ne veux pas que tu quitte la Corée pour moi ! Et puis quoi encore ! »
    « Je quitte pas la Corée ! Je fais juste une pause en France. »
    « Mouais….. »

    Il partit s’installer à côté d’Orphélia et mis son bras sur les épaules de celle-ci« Oooh mais t’est pas touché que je reste en France pour toi ? »
    « Non ! »
    « C’est vrai ? »
    Il lui fit des bisous sur la tête tout en caressant ses cheveux.
    « Oui ! Enfin non enfin voilà quoi ! »
    « T’est mignonne. »

    Le telephone d’Orphélia vibra. Un nouvelle SMS. C’était Miki.
    « Tu fais quoi ? »
    « Je suis avec Kibum et toi ? »
    « Je suis chez moi. »
    « T’est pas avec Hongki =O »
    « Non, pour une fois. Je m’ennuie maintenant. »
    « Ha pauvre chou ! Sans Hongki mademoiselle est perdu ! »
    « Haha ! »
    « Eh tu sais quoi ? Kibum vient de me dire qu’il restait en France ! Pour moi en plus ! »
    « Ha ouais ! Et il pense aux U-KISS ? »
    « Oui, il fera des aller retour France-Corée quand il le faudra ! »
    « Haa, il est fou ce gars ! S’il délaisse les U-KISS, je le tue ! »
    « Si tu le tues….je tue Hongki aussi ! »
    « Si tu fais ça c’est toi que je tue »
    « Bah je rejoindrais Kibum au moins ! »


    Kibum tenta de lire les SMS, voyant Orphélia rire à chaque SMS qu’elle recevait, mais ce fut peine, aucun SMS ne filtra la barrière d’Orphélia !
    « Ha et Kibum… »
    « Oui ? »
    « Finalement invitons ma mère à diner ! »
    « Pourquoi ce revirement de situation ? »
    « Parce que, je pense faire glisser mon licenciement au cour de la conversation. »
    « Ha d’accord ! Tu veux que ta mère me déteste c’est ça ? »
    « Nooon. Pourquoi tu dis ça ? »
    « Explication : Ton licenciement fut causé par le fait que tu n’étais pas au travail pendant un certain temps, où était-tu ? En Corée ! Et qu’est ce que tu ramène de Corée ? Moi ! »
    « Je t’ai pas ramené de Corée. T’est venu tout seul mon grand ! »
    « Ouais, je dirais ça à ta mère : Non elle m’as pas ramené de Corée ! Je suis venue tout seul comme un grand et j’ai décidé de rester auprès d’elle, pour mon plus grand plaisir ! »
    « Bah oui c’est ça ! »
    « Parce que tu veux me faire croire que tu n’est pas contente que je sois là ? »
    « C’est pas ce que j’ai dit ! »
    « Bon j’ai raison alors ! »
    « On y va ? »

    Kibum souri d’un air moqueur : « Oui, oui on y va, mademoiselle je n’aime pas avoir tord. »
    Orphélia grimaça et fit comme si elle n’avait rien entendu.
    Une fois dehors elle se glissa timidement dans les bras de Kibum et dit : « Alors on invite ma mère à dîner ? »
    « Tu vas insister si je dis non ? »
    « Non, pas du tout »
    repondis Orphélia d’un air trop innocent au gout de Kibum.
    « Ok, j’ai pas le choix en faite ! »
    « Mais si ! »
    « Ok, invitons là. Avant ça, je vais te montrer ce que je voulais te montrer. »

    « Ha parce que ce n’était pas la voiture ? »
    Kibum ria de l’idiotie qu’Orphélia venait de dire : « Si c’était juste ça, je ne serai pas venue te chercher aussi tôt ! ».
    C’est vrai qu’il venait d’être tous juste 14h.

    « Bah c’est quoi alors ? »
    « Tu est bien trop curieuse ! Allons-y ! »



    La voiture s’arrêta devant un appartement, Orphélia n’était jamais venu par ici, elle ne connaissait pas ce quartier. Quoique c’était normal, à part Paris 13eme, les Champs Elysée la Tour Eiffel, Orphélia ne connaissait pas trop Paris. Eh oui, une parisienne qui ne connaissait pas Paris ça existe !

    « Alors c’est quoi la nouvelle ? » demanda-t-elle avec curiosité.
    « Moi qui croyais que juste t’amené là tu comprendrais. Je te surestime ! »
    « Pourquoi tu dis ça ? »
    « Pour rien. Descend. Ce que je veux te montrer est à l’extérieur. »


    L’appartement n’avait pas d’ascenseur, et Orphélia ne s’empecha pas de le faire remarquer. Ils s’arrêtèrent au 1er étage et Orphélia se sentit idiote.

    Il y avait 4 portes : 2 à droites, 2 à gauches. Kibum prit la main d’Orphélia et se dirigea vers celle du fond à droite.
    Il sortit un trousseau de clés de sa poche et il ouvrit la porte.
    « Tu habites ici ? »
    Kibum la regarda, lui fit un bisou sur la joue et ils rentrèrent à l’intérieur.
    « C’est chez toi ici ? »
    « Donne-moi ton manteau. »
    « Kibum, tu habites là ? »

    Il la prit dans ses bras, lui faisant de temps en temps des bisous sur le front. Elle se serra contre lui, puis elle lâcha les bras de Kibum et parti faire sa propre visite de la maison.
    « Wouhaaaaa, tu habites là ?! »

    L’appartement étais grand, toutes les pièces l’étais aussi. Il étais basé sur les tons blancs/noirs.

    Kibum ne cessait de sourire, à force d’entendre les « Wouaaah » « Mon dieu » « C’est pas vrai » « Haaaaa » Il y avait de quoi rire.
    Il se prit un verre d’eau et s’installa à son bar. Il attendit qu’Orphélia finisse sa visite.
    Le temps de boire une gorgée qu’Orphélia apparut devant lui, excitée comme jamais : « Omo ! Kibum, ton appartement, si c’est bien le tien, il est mieux que magnifique ! Haaa j’adore ! »
    L’arrivé surprise de Orphélia, a failli faire recracher l’eau de la bouche à Kibum.
    « Oui, je te confirme que c’est bien mon appartement. Et je suis heureuse qu’il te plaise. Un verre d’eau ? »
    « T’as que de l’eau ? »
    « Non, j’ai du jus multifruit si tu veux. »

    « Mouais » dit-elle en s’installant au bar.
    Il se rapprocha d’Orphélia, la tint par la taille et lui dit dans l’oreille : « Il n’y a que de l’eau et du multifruit ! »
    « Mouais, mais j’aurai bien voulu un coca moi. »
    « Bah tu feras sans. »
    Il sortit la brique de jus du frigo et il en servit un verre à la demoiselle capricieuse.
    « Alors c’est ça que tu voulais me montrer. »
    Il hocha la tête : « Alors ? Contente ? »
    « Ha ? Mais tu t’es trouvé un palace là à mes yeux ! »

    « Allez viens. »
    Il prit sa main et ils partirent s’installer sur le canapé, enlacés.
    « Donc c’est décidé tu t’installe. »
    « Oui »
    Il sourit et lui déposa un bisou sur la tête. « Mais comment tu fais ? »
    « Quoi ? »
    « Comment tu fais pour ne pas lire entre les lignes ? »
    « De quoi tu parle ? »

    Il la serra fort contre lui : « On en parlera plus tard. »
    « Non maintenant. On a rien d’autre a faire de toute manière. »
    « Comment ça rien d’autre à faire ? »
    Il tint le menton d’Orphélia, et rapprocha son visage près du sien. « On peut faire plein de chose. » Et il l’embrassa.
    Il l’allongea sur le canapé, déposa un bisou dans cou, caressa son visage, l’embrassa. Orphélia frissonnait. Mais elle savait, Kibum contournait la conversation. Et elle voulait absolument savoir ce que pensait Kibum.
    « Oui, mais même si on peut faire toutes ces choses là, rien n’empêche que je ne sais toujours pas de quoi tu veux me parler ! Et cela restera ma priorité ! »
    Kibum s’arrêta, et fixa Orphélia. « On en parlera plus tard. Je me sens pas près à t’en parler maintenant ! Je pensais que t’allais y penser. Mais vu que non, tu me rends les choses plus difficiles ! »
    « Ha bon ? Je suis désolé. »
    « Mais non, c’est pas l’effet recherché. Allez arrêtons de parler de ca pour le moment. »
    Il ouvrit grand ses bras prêt à accueillir sa belle, qui elle sauta vivement dedans.
    Le téléphone d’Orphélia sonna.
    « Tu ne réponds pas ? » demanda Kibum avec étonnement.
    « Non, pas envie »
    « Reponds »
    « Non »
    « Reponds »
    « Non »
    « Reponds »
    « Non ! »

    Il chercha le téléphone, et une fois trouvé répondit :
    « Allo ? Vous êtes bien sur le téléphone d’Orphélia »
    Orphélia lança un regard meurtrier à Kibum et pris le téléphone des mains de celui-ci. Kibum sourit seulement et se colla à Orphélia.
    « Allo ? »
    « Allo ? Orphélia ? »
    « Oui c’est moi. »
    « C’était qui ? »
    « Personne. »
    Kibum ria.
    « Ok. C’était pour savoir comment ça s’était passé pour ton travail. »
    « J’ai été viré. »
    « Ha bon ? »
    « Oui, mais j’en mourrais pas hein. Et toi quoi de beau ? Tu t’ennuie ? Hongki n’est pas là ? »
    « C’est Miki ? »
    demanda Kibum avec étonnement, Orphélia hocha la tête.
    « Non, Hongki est la, je prenais juste des nouvelles c’est tout ! rhoo. »
    « Ha bah je vais bien, merci. Passe le bonjour à Hongki. »
    « Et toi à Kibum.
    » Orphélia jeta un regard à celui-ci « Ouais…je ferais ca. »
    « Et tu vas faire quoi ce soir ? »
    « Je dîne avec ma mère. »
    « Et Kibum ? »
    « Bah oui avec…lui »
    « Bah ça m’aurait étonné ! Toi qui invite ta mère ? Impossible. »
    « T’insinue quoi là ? »
    « Rien du tout ! »
    « Et puis c’est pas comme si, toi , t’invitais Hongki quelque part ! »
    « Hé ho ! »
    « Bah on me cherche, on me trouve ! »
    « Ouais, ouais, bon je vais te laisser alors, Hongki et moi on va sortir. »
    « Ouki, faudra qu’on s’organise une sortie quand même ! Ca fait longtemps. »
    « Oui, c’est vrai. Faudra qu’on se tient au courant. Bon allez bisous. »
    « Bisous. Bye »
    « Bye. »


    A la suite de cet appel, Orphélia appela sa mère pour fixer un rendez-vous à 19h pour le restaurant. Il lui resté donc 2 heures à tuer.
    Elle regarda Kibum, l’embrassa tendrement, pris un oreiller et s’installa sur ses genoux. Dans les 2 minutes qui suivaient, elle s’endormit.
    Kibum lui n’arrivait pas à dormir, un léger stresse persistait. Il n’avait pas prévu de rencontrer la mère aujourd’hui, aussi il ne savait toujours pas comment le dire à Orphélia. Comment lui annoncer ça ?
    Il se tracassa un bon moment, avant de recevoir un appel. C’était Soohyun, le seul, avec Xander, qui savait qu’il était venu en France.
    Il voulait savoir si tout se passait comme il le voulait. Il le tenu au courant du planning récemment sorti aussi, rien pour ce mois-ci. Il l’informa des dernières news de Corée puis il raccrocha. Cet appel l’avait détendu.

    Il amena Orphélia dans son lit, rangea un peu la maison, partis faire quelque course et finis par regarder la télé pour passer le temps.

    Une heure et des poussières plus tard, Orphélia se réveilla, les draps avait l’odeur de Kibum, elle se sentait au meilleur de sa forme. Elle ne voulait pas quitter le lit. Elle tortillait et se re-tortillait sous la couette. Elle respirait le parfum de Kibum, comme une drogue. Elle ne voulait pas partir. Mais il le fallait.
    Elle se leva tout doucement, jeta un petit coup d’œil à l’armoire, il y avait déjà installé beaucoup de ses vêtements. Haa, si elle pouvait rester.

    Kibum était là, dans le salon, à moitié endormi, zappant.
    A la vue d’Orphélia, une lumière apparut dans ses yeux, le moment d’ennui était terminé !
    « Bien dormi ? »
    « Hum Hum. Tu as fait quoi ? »
    « Des broutilles. Tu m’as manqué. »
    « Ha Ha ! Ouais ouais, toi aussi tu m’as manqué, blah blah blah… »

    Il ria, même si elle ne le remarquait pas, lui il le savait, sans Orphélia, il lui manquait toujours un petit quelque chose, cette petite touche que seul elle pouvait apporter.
    « Il est qu’elle heure ? » demanda-t-elle.
    « 18h 20 »
    « Haa ! Depechons depechons ! Il faut que je me prépare. »
    « Allons y ! Allons y alors ! »



    Une fois arriver chez Orphélia, le temps qu’elle se change, se maquille et se recoiffe que Kibum accueillait déjà la mère.
    « Bonsoir »
    « Bonsoir Madame »
    « Maria »
    « Kibum »
    « Donc elle s’est trouvé un asiatique finalement. »

    Kibum souria timidement « euuh oui »
    « Orphélia ? »

    « Oui oui ! » dit Orphélia arrivant en trombe tout juste préparé.
    « Tu est prête ? »
    « Oui. »
    « Alors partons. »


    Ils partirent manger chez hippopotamus. Le repas se déroulait à merveille, le courant passait bien entre la mère d’Orphélia et Kibum. Orphélia pensa que c’était le bon moment, pile poil entre la fin du plat et juste avant que le dessert arrive. Il dit ça d’un seul coup pour ne pas avoir à hésiter : « Je me suis fait virée. »
    Sa mère s’arrêta pendant un moment, regarda Orphélia sans rien dire puis repris sa conversation avec Kibum. Orphélia n’y croyait pas ! Sa mère venait de l’ignorer !
    « Tu ne vas rien dire ? »
    « Ca arrive à tout le monde. Tache de ne pas faire la même erreur la prochaine fois. »

    Kibum souri à Orphélia, comme pour dire tu n’as plus besoin de t’inquiéter. Mais pour Orphélia, cette réaction était trop bizarre, elle n’avait pratiquement rien dit, aucune remarque, aucune question, pas de pourquoi ? Ou de comment ? Rien. Serait-ce parce qu’il y avait Kibum ? Elle ne pourrait pas avoir la réponse maintenant.
    Le repas se termina calmement et dans la bonne humeur. Kibum deposa la mère et la fille chez elle, mais retint la fille.
    « Tu te sens mieux ? »
    « Si tu veux tout savoir….je me sens encore plus mal ! C’est bizarre qu’elle est réagis comme ça ! Il y a quelque chose qui se cache là-dessous ! Je suis sûr ! »

    « Si tu le dit. » Il lui caressa les cheveux, le visage et l’approcha contre lui. « Tu vas me manqué…. »
    « Pourquoi ? tu pars ? »

    « Mais non ! Hoo ! » Il l’embrassa. « C’est juste que je me suis habitué à ta présence et là je vais rentrer et je vais être tout seul. »
    Elle lui caressa delicatement le visage : « Ho ! T’est chou ! » et elle lui deposa un petit bisou sur les lèvres.
    « Bon, je me lance ! Tu ‘écoute ? »
    « Bah oui. »
    « Ce que je voulais te dire enfin te demander tout à l’heure, c’est… » Il l’embrassa rapidement. « …Viens vivre avec moi ! »
    « Vivre…Vivre avec toi ? »
    « Oui. Tu ne veux pas ? »
    « Si si je veux ! Mais ca ne va pas trop vite ? »
    « Mais tu as déjà vécu chez moi ! Juste que là il n’y aura pas mon frère c’est tout. »
    « Oui…c’est vrai….enfin….voilà… »

    Il saisit ses mains comme pour la rassurer : « Je ne te force à rien ! Si tu ne te sens pas prête, je comprendrai, mais sache que ma porte est toujours ouverte. »
    « Ho …! D’accord….. »
    « Je vais rentrer car il commence à se faire tard. Donne-moi ta réponse quand tu veux. »
    Il sourit de soulagement, l’embrassa amoureusement et monta dans sa voiture.
    « Je t’aime Orphélia. » dit-il par la fenêtre avant de partir.
    Une fois parti, Orphélia monta chez elle.
    Sa mère était dans sa chambre, elle partit lui souhaiter une bonne nuit et retourna dans sa chambre.
    Mais sa mère vint à elle.
    « Orphélia…qu’est ce qui s’est passé à ton travail ? »
    « Pourquoi je me suis fais viré ? »
    « Oui »
    « Parce que selon le patron, je n’étais pas assez à fond dans mon travail et j’ai intentionnellement séché le boulot. »
    « Et c’est pas le cas ? »
    « Non ce n’est pas le cas ! J’ai eu des problèmes en Corée ! Voila pourquoi mon voyage à durée »
    « Et tu n’aurais pas pu passer un coup de fil à ton patron pour le prévenir »
    « Desole mais ce n’était pas une de mes priorités ! »
    « Et là maintenant tu vas faire quoi ? »
    « Bah je vais rechercher. »
    « Et quand ça ? »
    « Bah pas ce soir en tout cas ! »
    « Oui mais il ne faut pas tarder. »
    « Oui je sais. »
    « Oui tu sais, tu sais, mais si tu savais tellement tu n’aurais pas perdu ton travail ! »
    « Mais c’est pas de ma faute ! »
    « Mais si ce n’est pas de ta faute, c’est de la faute à qui ? »
    « Ok ok c’est bon. »
    « Oui, c’est bon, c’est bon comme tu dis. Mais je ne vais pas éternellement t’hébergé ! »
    « Bah je peux partir hein ! »
    « Pour partir où ? »
    « Bah si tu me dis de partir, je partirai ! »
    « Partir où ? »
    « Je sais où j’irais ! »
    « Eh bien vas-y alors ! »
    « Bah j’y vais ! »


    Sa mère retourna dans sa chambre
    Orphélia appela la seul voix qui lui fera du bien en ce moment : Kibum
    « Allo ? »
    « Orphélia ? »
    « Moui…Tu est déjà arrivée chez toi ? »
    « Je viens tout juste rentré oui. Sa va ? »
    « Non ! »

    La voix d’Orphélia était tremblante, donc si elle disait oui il ne l’aurait pas cru.
    « Qu’est ce qui se passe ? »
    « Je peux dormir chez toi ce soir ? »
    « Ce n’est pas chez moi…c’est chez nous ! Tu peux venir quand tu veux. Tu veux que je vienne te chercher ? »
    « Non c’est bon, je vais arriver. »
    « D’accord, a tout de suite alors. Je t’aime hein ! »
    « Oui, moi aussi. »
    « Bye »
    « Bye »


    Lorsque l’on frappa à la porte, Kibum était aux anges ; il allait enfin passé une nuit avec sa belle, en France, le pays de l’amour.
    Mais un détail le troubla. Elle avait été bien trop rapide !
    Bon de toute manière on frappait à la porte que ce soit elle ou non, fallait bien vérifier qui s’était !
    Et là, en ouvrant la porte surprise totale, la dernière personne enfin les dernières personnes à qui il y aurait pensé se trouvait sur son palier : Hyung Joon ! mais le pire c’est avec qui il était : Leurs mère !
    « Que me vaut cette visite ? » dit-il en souriant.
    « Kibum, il faut qu’on parle ! C’est urgent ! C’est à propos de Ayumi ! » dit sa mère, enlevant immédiatement le sourire au lèvres de Kibum.
    « Ok…Entrez. »


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Dim 31 Oct - 22:45

    Chapitre 15 (bis)
    Qui est Ayumi ?

    Ayumi tout juste 20 ans, était la fiancé à Kibum ! Etonnant n’est ce pas ? Si jeune et déjà fiancés. Vous vous doutez bien que tout cela remonte à longtemps.

    Ayumi et Kibum se connaissent depuis leurs plus jeunes âges. Surement par la faute des parents. Ils étaient nés à quelque jour d’écart l’un de l’autre et leurs mères résidèrent dans le même hôpital, puis elles résidèrent dans la même chambre pendant un moment
    Nés dans le même hôpital, c’était comme une destinée.

    Ayumi, on pouvait le dire était une fille qu’on qualifierait de brillante. Tout ce qu’elle entreprenait, elle le réussissait. Elle avait de quoi être envier des autres mais elle restait modeste. On l’appréciait pour toutes ses nombreuses qualité.

    Cheveux longs noirs, sourire d’ange, un visage fin accordé à sa grande et fine taille. Une élégance à coupé souffle. La plupart des hommes succombait à son charme.
    Parfaite ? Elle n’irai pas jusque là. Mais d’autres le dirait.

    Malgré tout les hommes qui la courtisait, l’homme qu’elle voulait le plus, et qu’elle aimait, était bien sur Kibum.

    Pourquoi ? Elle ne savait pas. Etait-ce parce qu’elle avait grandi auprès de lui ? Peut être.
    Quoiqu’il arrive c’était lui, celui qui était toujours là en cas de problèmes, qu’elle aimait voir qu’importe les situations, dont le sourire pouvait illuminer sa journée et dont le simple « Bonjour » pouvait l’hypnotiser.

    Même si ça n’avait jamais été confirmé. Pendant toute leurs enfances on à penser qu’ils étaient en couple. Et cela n’avait pas l’air de tellement les dérangés. Cela enchantait Ayumi même, Kibum lui n’y faisait pas vraiment attention.

    Jusqu’au jour où, la famille d’Ayumi passa chez la famille Kim. Leur demande : Un mariage entre leur fille et Kibum.
    Ce fut un choque dans la famille Kim. Kibum ne savait pas quoi décider. Il n’avait jamais réfléchi aux sentiments qu’il éprouvait pour Ayumi. Et puis à 17-18 ans, on ne pense pas trop à s’engager pour la vie. Par chance, la famille Kim était contre les mariages arrangés ! Si Kibum ( ou son frère ) devait épouser quelqu’un ce serai celle qui l’aime et qui choisirait selon sa propre volonté et non pas par celle de ses parents !
    Kibum était indécis, mais il accepta, sans être trop sur. Au final ça donnait, fiancés, oui mais le mariage n’arriverait que lorsque Kibum se sentirait prêt. Malheureusement jusqu'à maintenant il ne l’était toujours pas.

    Ayumi, elle, en Kibum elle y voyait son avenir. Mais le voyant indécis, A 18 ans, elle décida de s’éloigner, de partir faire des études en Chine. Elle avait dans l’attention de provoquer un manque chez Kibum, un manque qui ne vint pas.

    Ayumi attendit un appel, une lettre, des nouvelles, mais rien ne vint. L’avais-t-elle oublié ? Elle ne voulait pas y croire. Peut être était-t-il trop occupé. Elle suivait sa carrière de loin, monté petit à petit. Selon elle, c’était pour ca qu’il ne donnait plus de nouvelles.
    Mais lorsqu’elle vu qu’il était en pause, et qu’il ne donnait toujours pas nouvelles. Elle se dit qu’il était temps de le réveiller !
    Elle, n’avait jamais cessé de penser à lui, mais qu’en était-t-il de lui ? Pourquoi ne donnait-t-il aucunes nouvelles ? Avait-il vu les e-mail qu’elles envoyait chaque mois ? Tant de questions sans réponses !
    Selon elle, il était temps de retrouver Kibum, et d’avoir des réponses !


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    Coconou ♥
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1592
    Date d'inscription : 11/09/2010
    Age : 21

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Coconou ♥ le Dim 31 Oct - 23:08

    J'adore j'adore
    j aime cete phrase : " je vote pour un autre" ♥
    avatar
    Alex_Liu
    French Kiss

    Féminin Messages : 2184
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Alex_Liu le Dim 31 Oct - 23:15

    Oh goshhhhh !!!!!!!!!!
    Ayumi mais qu'est ce qu'elle vient nous emmerder XD juste au moment ou tu vas chez lui et que t'as besin de reconfort TT..TT il va quand même pas devoir retourner en Corée hein ?? :O
    un vrai drama ton histoire je deviens accro et je dois encore attendre samedi prochain pour la suite c'est juste de la torture :O


    ___________________________________
    ♫Without You♫
    The sound of the raindrops hitting on the window of my heart...
    I really miss you

    My Sexy Cat♥
    Spoiler:

    Invité
    Invité

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Invité le Dim 31 Oct - 23:34

    OMO tu veux que je t'attendes jusqu'à samedi comment ?
    J'étais trop prise dans l'histoire et pouf ça s'arrête T__T
    Mais tuer Ayumi ! Faut pas déranger Orphé et KiBum !
    Et Joon et sa maman ils possèdent le pouvoir de téléportation ?! =O
    xD
    avatar
    Alex_Liu
    French Kiss

    Féminin Messages : 2184
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Alex_Liu le Dim 31 Oct - 23:46

    c'est vrai qu'ils sont arrivés d'un coup ? :O
    comment ils ont su qu'il etait la vu qu'il n'y a que SooHyun et Xander qui sont au courant XD
    ouai tuons ayumi !! on veut pas la voir qu'elle tombe dans les escalier comme y'a pas d'ascenseur !!! héhé
    ouii tu peux pas poster la suite tout de suite ??? XD


    ___________________________________
    ♫Without You♫
    The sound of the raindrops hitting on the window of my heart...
    I really miss you

    My Sexy Cat♥
    Spoiler:
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Lun 1 Nov - 8:14

    Haha non mais MDRR !!
    Contente que sa plaise mais vous me tuez avec vos remarque xD
    Mercii =)
    et non je ne peux pas mettre la suite de suite.


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    ☼ Jmilio Lee ☼
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1500
    Date d'inscription : 06/06/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par ☼ Jmilio Lee ☼ le Lun 1 Nov - 20:53

    MDR miimii qui veut la tué et Yukii qui dit comment !! J'aime !! ♥

    Mais moi ces ma cop's Ayumi donc je vaut qu'elle reste en vie ...
    Non moi je veut qu'elle se fasse enlever par des extra-terrestre car en faite ces eux qui sont déguisé en Joon et sa maman .... *SORT*

    Invité
    Invité

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Invité le Lun 1 Nov - 22:11

    OMG Jmi !!La fic de Myr elle va se transformer en SF ? xD
    MDRR Sinon moi je propose que sa robe reste coincé dans les escalators et qu'elle le dévale sur le tête 8D
    avatar
    ☼ Jmilio Lee ☼
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1500
    Date d'inscription : 06/06/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par ☼ Jmilio Lee ☼ le Mar 2 Nov - 0:10

    MDR pour sa super mort !!! Originale !! xD
    Et ouii une FicSF MDR
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Ven 5 Nov - 23:34

    Chapitre 16
    Rivales, Rivalité, qui va gagner ?


    Kibum installa ses invités dans le salon, leurs servi…..de l’eau. Puis sa mère commença :
    « Kibum….tu te rappelle de Ayumi ? »
    Kibum eut un temps de pause minime : « Oui….oui je m’en souviens. »
    « Eh bien, elle m’a appelé il y a quelque jours. »
    « Oui….et … ? »
    « Elle reviens en Corée demain et elle veut te revoir. »
    « Pourquoi tout d’un coup ? »
    « Ces études sont finis donc elle revient dans son pays natale ! »
    « Et en quoi ça me concerne ? »
    « Kibum ! C’est ta fiancée ! »
    « C’est pas moi qui l’ai décidé ! C’EST VOUS ! »
    « Si tu ne voulais pas tu avais le choix de dire non ! Tu ne l’as pas fait ! »
    « Parce que ce jour là, je ne comprenais pas ce qu’il se passait »

    Elle se rapprocha de Kibum et lui pris la main chaleureusement : « Quoi qu’il en soit maintenant c’est ta fiancée, et tu te dois de t’en occuper. Tu dois donc revenir en Corée. »
    « Je ne peux pas. »
    « Pourquoi donc ? »

    Hyung Joon répondit à la place de Kibum : « Parce qu’ici, il aime quelqu’un. »
    La mère fut surprise : « Tu ne peux pas faire ça Kibum ! Tu t’es déjà engagé dans une relation. »
    Kibum sentit la colère lui monté : « Quelle relation ? Une fois fiancée elle est partie en Chine ! De quelle relation parles-tu ? »
    « KIBUM ! » cria sa mère.
    « Je m’occuperai de ce cas moi-même ! Merci de m’avoir prévenu ! »

    Hyung Joon ne l’entendait pas de cette oreille : « Tu vas laisser Orphélia alors ! »
    Mère : « Tu la connais cette fille ? »
    HJ : « Oui, une longue histoire. »
    Kibum : « Je m’en chargerais, et puis je sais très bien que tu veux que je la laisse pour mieux la récupérer ! »
    Mère en s'adressant à HJ : « Parce que tu l’aime en plus ? »
    Kibum : « Je n’ai pas dans l’attention de quitter Orphélia. Et je m’occuperai du cas d’Ayumi ! »
    Mère : « Et comment ? »
    Kibum : « Ne t’inquiète pas ! »
    HJ : « Toute façon quoique tu fasse…si tu blesse Orphélia je serai là ! »
    Kibum : « Oui, oui j’en doute pas ! »
    Mère : « Bon alors on va te laisser. Je sens que tu as besoin de te reposer. »
    Kibum : « Attendez…mais comment vous avez su pour l’adresse ? »
    Hyung Joon en souriant : « Soohyun. On l’a un peu, je dirai, harcelé. »
    Kibum : « Ha d’accord. »
    Hyung Joon : « Ha oui et au faite, Orphélia te dit au revoir. »
    Kibum : « Quoi ? »
    Hyung Joon : « C’est ce qu’elle m’as dit avant son départ de Corée. Tu n’étais pas là. Je lui ai promis de le faire. C’est fait. »
    Ils se dirigèrent vers la sortie, puis Kibum pensa : Où été Orphélia ? Il espérait qu’elle ne rencontre pas Hyung Joon en chemin.

    Une fois à l’entrée, Kibum jeta un coup d’œil sur le palier, personne. Ouf ! Il dit au revoir à sa famille et parti ranger chez lui.

    Orphélia arriva et elle rencontra Hyung Joon et la mère au bas des escaliers. Hyung Joon lui sourit, mais Orphélia croyait rêver, pourquoi serait-t-il là ? Pensant que c’était son imagination, elle ne lui répondit pas et monta directement les escaliers.

    Hyung Joon fut choquée, comment et pourquoi l’avait-t-elle ignoré comme ça ? Ce n’était pas normal ! Il voulu la retenir mais renonça, peut être avait-t-elle tourné la page Hyung Joon et en commençais une nouvelle avec Kibum. C’était son choix, il devait l’accepter.

    Orphélia arriva à l’appartement, où Kibum l’accueilli chaleureusement. Elle se sentait bien, elle dirait même en sécurité. Près de Kibum, elle oubliait tout problème, tout souci, tout ennui.

    Elle déposa le peu d’affaires qu’elle avait pris avec elle, et parti s’installer dans le canapé.
    « Tu faisais quoi ? » demanda-t-elle avec curiosité.
    Kibum rangeait la cuisine, un petit ménage, petit oui mais très minutieux. « Je t’attendais. »
    « Ha d’accord. Mais j’ai cru voir Hyung Joon en arrivant. »
    « Hyung Joon ? Oui, il était là avec ma mère. »
    « Hoo » Orphélia compris qu’elle venait d’ignoré Hyung Joon et elle se senti mal rien qu’en y pensant. Devait-t-elle l’appelé pour s’excuser ? Non, ce soir elle était avec Kibum et seul Kibum compte ! « Et pourquoi ils sont venus ? »
    « Mais t’est curieuse dis donc ! »
    « Tu le sais bien. »

    Il passa son dernier coup d’éponge, se rinça les mains, les séchas et vint s’installer auprès d’Orphélia. Il s’allongea et installa sa tête sur les genoux de celle-ci. Au départ Orphélia n’osa pas le toucher, mais bon c’était comme si les cheveux de Kibum lui parlait : « Caresse-nous, Caresse-nous… » Disaient-t-ils et Orphélia ne résista pas. Surtout que les cheveux de Kibum avaient une certaine douceur.
    « Alors ? Ils étaient là pourquoi ? » Repris-t-elle.
    Kibum hésita à lui dire la vérité, mais il opta pour ne pas la dire. Toute façon le problème serait réglé rapidement selon lui, ce n’était même pas un problème si on pensait comme lui. « Pour savoir comment je vivais. »
    « Je comprends pour ta mère. Mais Hyung Joon ? »
    « Bah c’est lui qui connaissait l’adresse. »
    « Ha ouais pas bête. »
    « Parce que tu me prenais pour un idiot avant ? »
    « Mais noooon. Rhooo. »
    « Je vais faire semblant d’y croire… »
    « Bon oui tu est idiot ! Mais je t’aime comme ça. »
    « Ha c’est ça que tu pense ?! Que je suis idiot ?! »

    Elle l’embrassa. « Nan t’est pas idiot, tu est juste drôle. » Et elle lui sourit.
    « Ha je préfère. »
    « Monsieur est content alors ? »

    Il l’embrassa. « Très ! »

    Ils regardèrent la télé. Rigolant sur les programmes français idiots qui passaient le soir. Puis Kibum se leva soudainement et parti.
    « Tu va où ? »
    « Dans la chambre. Je suis fatigué. »

    Orphélia marmonna : « Ce con, il aurait put le dire au lieu de partir comme un voleur. »
    « Hé tu m’attend pas ? »
    « Pourquoi ? Je sais que tu viendras dans quelques minutes de ton propre chef. »
    « T’en sais rien. »
    « Je te connais ! »
    « C’est ce qu’on verra ! »


    Orphélia continua de regarder la télé, mais sans Kibum le temps paressait des heures ! Avait-il raison ? Non ! Il ne fallait pas qu’elle cède ! Elle tiendra le coup !

    Une minute passa…..elle tenait le coup ça va. Deux minutes…..oui oui elle y arrivait. Trois minutes…….Ouiii c’est bon elle pouvais tenir ! Quatre minutes…….c’est dur mais elle ne cédait pas. Cinq minute…..nan c’est bon elle tenait plus ! Elle se dépêcha, elle voulait savoir ce que faisait Kibum.

    Elle ouvrit la porte de la chambre et vis Kibum allongé sur le lit, torse nu, montre à la main.
    « 5 MINUTES ! TU AS TENU 5 MINUTE ! Tu mérite un câlin. »
    « Ha ha ! Je suis juste venue voir si tu allais bien. Et prendre mon pyjama aussi. Mais c’est tout. »

    « C’est vrai ? Ho, donc tu as pensé qu’en 5 minutes quelque chose de grave m’était arrivé ? C’est mignon. Comme tu peux le voir je vais bien ! » Il sourit d’un air moqueur et fis une place à côté de lui. « Allez viens. Je te fais un câlin. »
    Orphélia s’approcha du lit puis finalement pris son pyjama et sortis.

    « Haaaaaaa, pourquoi ? » Orphélia regretta son geste. Mais Kibum l’avait cherché ! Enfin c’était son avis.
    Elle partit mettre son pyjama et puis bêtement elle parti s’asseoir devant la porte de la chambre.
    Elle ne savait pas si elle devait entrer ou pas. Si c’est elle qui rentrait, c’est Kibum qui gagnait, un résultat impossible pour elle. Donc elle resta là, assise parterre, sentant le manque monter en elle.
    Elle ne tenu pas plus de 3 minutes, le manque était trop fort.

    En rentrant dans la chambre, Kibum ria, il avait raison et il en était heureux, il était sur de l’amour d’Orphélia envers lui.

    Orphélia eut droit à son câlin rempli de chaleur. « A cause de toi j’ai mal aux fesses » dit elle doucement et puis elle s’endormit.

    Plus tard dans la nuit, le téléphone de Kibum sonna. C’était sa mère. Elle lui annonça qu’elle avait donné l’adresse de celui-ci à Ayumi et aussi son numéro. Elle lui dit aussi qu’Ayumi ne passerait pas par la Corée, qu’elle ferait directement le trajet Chine – Paris.
    Kibum récupéra le numéro d’Ayumi et raccrocha.

    Il apprit d’Ayumi, l’heure à laquelle elle arrivait à Paris et proposa de venir la chercher.

    Son plan : Ne pas parler d’Ayumi à Orphélia et vice versa, mettre un terme à la relation avec Ayumi et surtout tout faire pour ne pas qu’elles se rencontrent.
    Par chance, Ayumi et Orphélia n’avait rien en commun, donc aucune chance qu’elles sympathisent.
    Il se rendormit tranquillement, demain sera chargé ça c’est sur.


    Au réveil, Kibum ne tarda pas, l’avion d’Ayumi arrivait dans 1heures ! Il appela son manager, pour qu’il puisse trouver un appartement pas trop loin dans paris, car oui c’était bien le manager qui avait trouvé le premier appartement de Kibum, et oui il savait aussi pour l’adresse, mais bon lui se faisait plus discret.

    Orphélia, elle a son réveil, pensait que Kibum serait là, l’étonnement fut quand elle ne le vit pas. Elle l’appela, répondeur, donc elle lui laissa un sms, et rentra chez elle. S’il n’était pas là, aucun intérêt de rester. Enfin elle reviendra le soir.
    Et puis elle voulait s’excuser auprès de sa mère aussi.
    Donc comeback to home, et Kibum, pour ce soir. Et puis pourquoi pas appelé Miki, et passé une journée improvisée à Lille avec ceux du forum avec qui elle n’avait pas parlé depuis un bout de temps.
    C’était décidé ce serait journée consacrée au amies aujourd’hui !

    *Journée de Kibum*

    Etant arriver à temps, Kibum vit arriver Ayumi. Elle était resplendissante, petillante et souriante courant vers Kibum « BUMINOUUUUUU ! » cria-t-elle avant de lui sauter au cou.
    Pas de bisou, elle ne l’avait jamais fait, et elle ne se sentait pas prête encore.
    Kibum fut surpris, ce surnom, c’était nouveau pour lui.
    « Salut Ayumi. » dit-il un peu intimidé
    « Comment tu vas Buminou ? »
    « Hein ? Euuh oui, je vais bien merci. Mais…Buminou….humm non merci. »
    « Quoi ? tu n’aime pas ? »
    Demanda-t-elle en lui en s’agrippant au bras de Kibum.
    « Non ! Pas vraiment . » Dit-il avant d’enlever doucement les bras d’Ayumi.
    « D’accord. Mais dis-moi, une question qui me turlupine. »
    « Oui, je t’écoute. »

    « Que fais tu à Paris ? Pourquoi ne pas être resté en Corée ? Tu as des problèmes là-bas ? Tu veux que je t’aide ? Je peux appeler mon père si tu veux ? »
    Kibum fut en état de choc ! Avait-il l’air d’avoir besoin d’aide ? « NON !Où est tu parti cherché ces idées absurdes ? Si je suis en France c’est pour….pour prendre des vacances. »
    « Ok. Et content de me voir ? »
    « Heuu….oui. »
    « Ha, toujours aussi timide ? Toujours indécis ? »
    « Hein ? »
    « Qu’importe ! Je suis là pour changer la donne, et surtout qu’elle penche en mon côté ! »

    Le téléphone de Kibum sonna : LIBERATION !

    C’était le manager qui lui donna l’adresse de l’appartement. Aussi il vit l’appel manqué d’Orphélia, puis le sms. Bon, pour aujourd’hui, sur pas d’Orphélia, il pensa quand même à lui répondre chaleureusement puis il rejoignit Ayumi, direction l’appartement. Le NOUVEL appartement !
    L’appartement ressemblait quelque peu, à l’autre, les mêmes tons, blancs/noirs, le même espace, seul quelque meuble ont changé.
    « Le manager n'a vraiment pas cherchez loin pour les déco. » soupira Kibum en voyant la maison.
    « Que dis-tu, Buminou ? » demanda Ayumi.
    « Rien, et fais attention avec le Buminou, je ne l’aime pas plus que tout à l’heure ! »
    « Et c’est là que tu vie ? »
    demanda-t-elle d’un air hypocrite.
    « Non, mais tu vas vivre là. On est juste fiancé, je ne peux pas me permettre de vivre sous le même toit que toi, par respect pour ton père. Pourquoi ? Ca ne te plait pas ? »
    « Si…si…enfin, c’est petit quoi, et puis la déco est fade, enfin ce n’est pas trop mon style. »
    « Bah tu devras t’y faire hein. »
    « Oui, oui, je m’y ferai de toute façon. Mais on va faire quoi maintenant ? »
    « Bah toi tu vas tranquillement t’installer et moi je vais renter chez moi. »
    « Tu vas repasser plus tard. »
    « Heuu…Oui, oui je repasserai. »
    « On ira voir la tour Eiffel ? »
    dit-elle avec un grand sourire.
    « Oui, enfin on verra, j’ai pas trop le temps. »
    « Mais t’est en vacances non ? »
    « Oui, mais j’ai quand même des choses à faire ! Si ma mère ne t’as pas prévenu ce n’est pas de ma faute. Bon j’y vais. »
    « Ok, à plus tard Buminou…..euh Kibum. »


    Kibum n’en revenait pas, il ne se rappelait pas d’Ayumi comme ça, est-ce que c’est parce qu’elle avait changée ? Ou plutôt parce qu’il n’avait jamais vraiment fait attention à son caractère ? Enfin bon, il fallait, enfin il préférait, s’éloigner un moment, se reposer un peu, et qui sait peut être par chance, il reviendrait, l’emmenerai faire un tour de paris et puis enfin lui avouer la vérité.
    Arriver à la maison, il s’allongea sur le lit et piqua une petite sieste bien mérité. Il fut réveillé par un appel d’Orphélia qui le fit bien rire. Il promit aussi de venir chercher Orphélia à la gare plus tard dans la soirée.
    Remis de bonne humeur, il décida de quand même faire plaisir a Ayumi.

    « Alors où va-t-on en premier ? » demanda Ayumi sourire aux lèvres.
    « Tu m’avais dit la tour eiffel non ? donc ca sera la tour eiffel. »
    « Maintenant ? On ne va pas manger avant alors ? »
    « Manger quoi ? Ca ne te dit pas de prendre une glace? »
    « Une glace ? Non, merci.»
    « Barbapapa ?»
    « Barbapapa? C’est graaaas, non je ne veux pas, et puis ce n’est pas un vrai repas, mangeons au restaurant. »
    « Restaurant ? »
    « Oui, comme celui là ! »

    Elle montra du doigt, restaurant chic français appelé « Bon Chic, Bon Genre. »
    Kibum jeta un œil au restaurant, il n’était pas si partant que ca mais Ayumi insistait, et parti d’elle-même en direction du restaurant. Il voulu d’abord la laisser partir seul mais, il ne voulait pas avoir a faire à maman plus tard, donc il suivi.
    Que dire du repas. Selon Kibum, trop calme. Selon Ayumi, magnifique.
    Le repas ? Plein de beau repas français, Ayumi mangeait avec élégance chacune de ses bouchés, Kibum, mangea vite, selon lui pas assez dans l’assiette, il ne fut même pas rassasié à la fin du repas.
    Le soir était tombé, Kibum se hâta, plus vite c’était fait mieux c’était !
    La tour Eiffel était illuminé, Ayumi paressait heureuse, Kibum pensait sa tâche accompli mais il ne s’attendait pas à ça.
    En bas de l’appartement loué par monsieur pour mademoiselle, Ayumi voulut parler à Kibum, sérieusement :
    « Alors, Kibum, haaa ça fait bizarre, jamais je n’aurais pensé avoir une telle discussion avec toi, oula. Heuu, oui donc, Kibum, je ne te l’ai jamais vraiment dit, mais je pense que tu l’as déjà remarque enfin si tu ne l’avais pas remarqué encore, je te le dit, je t’aime, et ça depuis que je te connais, enfin depuis que je sais ce que c’est d’être amoureuse. Et voilà, je suis ta fiancée, et j’aimerai me comporté comme telle, mais j’ai l’impression que toi tu ne veux pas. Je ne sais pas vraiment pourquoi tu es si froid avec moi ? Si je fais quelque chose de mal, il faut me le dire. Voila ! J’ai vidé mon sac, haaaa, je me sens soulagé. J’ai besoin de toi. Et même si tu le sais pas encore, tu as besoin de moi. J’espère que tu t’en rendras compte vite. Bon j’ai terminé, je t’aime buminou, à demain.» Elle souri et sorti de la voiture

    Kibum n’en revenait pas, il n’a pas put en placer une, le discours d’Ayumi l’avait figé sur place, il fallait qu’il mette vite un terme à cette relation, il ne fallait pas que l’addiction qu’ayumi avait envers lui augmente.
    En tout cas, le plus important maintenant c’était Orphélia, qui allait bientôt arriver à la gare.
    Une promesse est une promesse ! Il partit donc rapidement la chercher.

    *Journée d’Orphélia*

    Arrivée à Lille en compagnie de Miki, Orphélia attendis. Elle avait prévenue Emilie et Mary de son arrivé à Lille. Orphélia et Miki avaient hâte de raconter leurs séjours en Corée, comme Emilie et Mary avait hâte de l’écouter surement.
    Une fois le groupe réunis, elles partirent manger dans restaurant coréen, « histoire d’être dans l’ambiance » selon Orphélia
    Soof devait venir aussi, mais il s’était engagé dans un tour de l’Asie avec Maki, donc il ne serait pas de retour maintenant.
    Miki conta l’histoire, d’abord l’arrivée à l’hotel puis ses nombreuse aventures en compagnie de…..Hongki.
    « Quoi t’étais pas avec Orphé ? » s’exclama Emilie
    « Non, elle a eue quelques…. Péripéties je dirais. »
    « C’est vrai ? Quoi ? Quoi ? Vas-y Raconte ! »
    Enchaina Mary
    Orphélia voulut raconter, mais Miki tellement impatiente de tout raconter commença en détaillant tout dans les moindres détails. Tout ce qu’elle savait elle le disait.
    Mais ce que les jumelles avait le mieux retenue c’était bien sur ; « KIBUM ET HYUNG JOON !! OMG ! »
    « Ouiiii, t’imagine, moi-même j’en étais étonné, mais c’est trop drôle, la vie à Orphé maintenant c’est un vrai Drama ! » dit Miki en riant.
    « Non mais vous m’oubliez là » dit Orphélia avec amusement.
    « NOOOOOOON, maintenant on ne peut pas t’oublier ! » dit Emilie.
    « En plus, le meilleur, c’est que Kibum l’a suivi en France. KIBUM EST EN FRANCE QUOI ! » Continuait Miki.
    « Ha ouais il est en France ? Il venu avec les autres membres ? » demanda Mary
    « Bah non…il venu seul, c’est nul hein. »
    Orphélia se sentit un peu exclu sauf quand emilie s’exclama : « Et t’as déjà rencontré Kevin ? Tu as son numéro ? »
    Et mary enchaina : « Et Xander ? Et Xander ? Tu l’as rencontré ? Tu as son numéro ? Je veux le numéro a Xander moi »
    « Et moi celui de Kevin ! »
    « Eh bien NON ! Je n’ai ni rencontré Xander, ni Kevin, aucun des membres en faite, juste Kibum, seul Kibum suffit. »
    dit Orphélia en souriant.
    « Bah on va descendre sur Paris avec toi ! On va aller questionner Kibum. » Dirent les jumelles.
    « Non je ne veux pas qu’on embête mon Kibum, laissez-le ! Si par chance j’ai le numéro des autres, je vous les passerai, enfin si j’ai envie. »
    Le repas continua, continuant encore et toujours de s’extasier sur les beaux coréens, bah oui on ne change pas une équipe qui gagne surtout si l’équipe est rempli de folle.
    « Bon maintenant on fait quoi ? » demanda Orphélia avant de regretter car la réponse ne se fit pas attendre.
    « APPELLONS KIBUM ! » s’écria les 3 filles en cœur.
    « Non merci ! » dit Orphélia tentant en vain de trouver une autre idée qui ne vint pas donc l’appel pour Kibum se fut.
    « Allo »
    « Allo ? Kibum ? »
    elle murmura un « raccroche » que Kibum n’entendit pas.
    « Oui »
    « Tu dormais ? »
    « Hmmm….oui un peu »

    Elle chuchota un petit « je suis désolé » let le temps que Kibum reponde un « Pourquoi ? » que le téléphone passa de main en main. Chacun disant sa petite phrase ou son grand discours. Quand Orphélia récupéra enfin le portable, elle fut rassuré d’entendre Kibum rire à l’autre bout du fil.
    « Ouuf ! J’ai cru que t’allait être faché. »
    « Pourquoi ? »
    « Pour rien. Laisse tomber. Dis tu viens me chercher quand je reviendrai sur Paris. »
    « Bien sur ! »
    « Je prends mon train à 20h donc je serai sur paris vers 21h. Ok ? »
    « Ok »
    « Bon je te laisse alors. »
    « Bisou. »
    « Biyou, Bye »
    « Bye. »


    Bon après cette joyeuse conversation, elles partirent au cinéma, avant de se quitter. Dur dur mais bon, toute façon elles reviendraient sur, elles se reverraient sur !

    C’était une super journée, une bonne journée comme Orphélia les adorait. Mais, elle adorait aussi, la personne qu’elle aller retrouver maintenant j’ai nommé : Kibum.

    Arrivé à Paris Gare du Nord, Hongki attendait déjà Miki, mais pas de Kibum en vu, bon il venait juste d’être 21h, il devait surement être en chemin donc lorsque Miki proposa à Orphélia de la déposer, elle refusa et Miki rentra chez elle.
    Orphélia attendit, le temps passait, toujours pas là, la colère montait, toujours pas là, elle attendit, attendit.
    Bon, maintenant il était 22h ! Orphélia était énervé mais à la fois triste, l’avait-il oublié ? Elle espérait que non. Elle décida finalement de l’appelé, mais la voiture de monsieur apparu.

    Première chose qu’une fille fait quand elle est énervé sachant que ca ne dura pas face à celui qu’elle aime : elle boude.

    Donc lorsque Kibum sortit un peu gêné de la voiture, Orphélia lui cria qu’elle compter rentrer en transport !
    Kibum lui couru après, s’arrêta devant elle, et lui montra une belle part de fondant au chocolat. « Je suis désolé. »
    Orphélia était faché oui, mais la part faisait trop envie aussi, et Kibum était vraiment chou, au final comme elle l’avait prédit, elle lui pardonna. On s’en doutait tous !
    Elle prit la part du fondant, et se dirigea vers la voiture, toute souriante.

    « Qu’est ce qui t’as retardé ? » demanda-t-elle, commençant déjà à savourer son gâteau avec sa super fourchette toute mignonne que Kibum lui avait donné avec le fondant.
    « Un appel. »
    « De qui ? »
    « Personne. Je peux gouter ? »
    « Non. Qui ça personne ? »
    « Pourquoi non ? Et oui personne, car cette personne n’est pas intéressante. »
    « Parce que tu veux pas me dire avec qui tu as parlé. Tant que tu ne me dira pas c’est qui, je ne te donnerai rien. »
    « Mais cette personne n’est pas intéressante par rapport à toi. »
    Il lui fit un bisou sur la joue.
    « Bien tenté. Mais non ! C’était qui ? Fille ? Garçon ? »
    « Fille »
    « FILLE ! Prénom ? »
    « Mais pourquoi tu veux savoir ? »
    « Prénom ? »
    « Ayumi. »
    « Age ? »
    « C’est un interrogatoire là. »
    « Age ? »
    « 20 ans »
    « Et qui c’est cette Ayumi ? »
    « Une amie. »
    « Une proche. »
    « Non, pas tellement. »
    « Sujet de la conversation. »
    « Des broutilles. »
    « Comme ? »
    « Quand je vais rentrer en Corée. »
    « Haaaaaaaaa, tout ça pour ça ! T’aurai pu le dire dès le départ. Tiens. »
    Elle lui donna un petit bout de fondant et lui fit un petit bisou tout doux sur les lèvres. « T’est chou. »
    « Et toi t’est grave ! Mais bon, rentrons, je suis crevé. »

    En chemin Orphélia raconta toute sa journée, et le pourquoi de l’appel.
    Le temps d’arriver, Orphélia commença à s’endormir et elle eut l’exclusivité, selon Kibum, d’être porter sur le dos de celui-ci.
    Il l’allongea sur le lit et s’allongea juste à côté d’elle.
    « Tu te mets pas en pyjama ? » demanda Orphélia à moitié endormi.
    « Et toi ? »
    « Pas la force. »
    « Bah moi non plus. »
    « Bon j’y vais alors »
    « Non, reste à côté de moi pour le moment. »
    « C’est pas moi qui refuserait. »

    Elle parti s’installer tout près de lui, se servant de son torse comme oreiller, en écoutant chaque battements de son cœur. Une nouvelle berceuse.
    Et c’est avec cette grosse dose de romantisme qu’ils s’endormirent.

    Le lendemain ce fut tout autre chose. Ce jour là, Kibum regretta d’être sorti. Pourquoi ? Parce que le pire arriva.

    Orphélia fut réveiller, par la sonnette de l’entrée, au départ elle ne voulait pas ouvrir, c’était sur que ce n’était pas Kibum, il aurait appelé sinon. Mais impossible de se rendormir, la personne à la porte s’acharnait sur la sonnette !
    Donc c’est sur cet air un peu méchant qu’Orphélia partit ouvrir la porte.

    « BUMIIN..Oh… Bonjour. »
    « Bonjour. »
    « Euh, Kibum habite bien ici ? »
    « Oui. Et vous êtes ? »
    « Ayumi. Et vous ? »
    « Orphélia. Vous voulez entrez ? »
    « Oui pourquoi pas. »

    Ayumi scruta l’appartement, et fit la même tête que lorsque qu’elle avait vu l’autre appartement.
    « Vous voulez quelque chose à boire ? » demanda poliment Orphélia.
    « Oui, de l’eau ce serait bien. Mais excusez moi, vous faites quoi ici ? Le ménage ? »
    « Je vis ici. »
    « Hoo….d’accord. Vous êtes une sorte de femme de ménage qui habite chez son client. C’est ça ? »
    « Euuh non. PAS DU TOUT ! Je suis une proche amie !»
    « Ha. Ca me dérange un peu que vous viviez sous le même toi que mon Buminou. »
    « Buminou ? »
    Orphélia esquissa un rire moqueur et continua « Et en quoi ça vous dérange ? Vous êtes qu’une amie de toute façon ! »
    « Une Amie ? Vous rigolez là ? Je ne suis pas son Amie comme vous dites, mais sa Fiancée ! »
    Elle lui montra sa bague au doigt.
    « Fiancée ? »
    « Oui, oui c’est bien ça. Sa fiancée ! »
    en insistant sur le doigt.
    « Ha d’accord, je comprend. Excusez-moi, il m’a invité, mais je pense que je n’ai pas ma place ici. »
    « Oui je pense aussi. »
    « Bon je vais faire mes bagages, si Kibum revient vous lui expliquerez. »
    « Sans souci. »
    « Faites comme chez vous. »
    « Merci. »


    Orphélia se sentit comme si elle venait de prendre un poignard au cœur. Sa fiancée ? Kibum était Fiancé ! Elle avait du mal à y croire. Bon, ce qui comptait c’était de vite quitter les lieux. Elle appela Miki pour avoir un peu d’aide, qui accouru rapidement. Elle l’aida pour les bagages et pour elle aussi. Quand Orphélia eut tout installer dans la voiture. Elle laissa le double des clés à Ayumi et partit, elle rencontra Kibum dans les escaliers.
    « Où tu vas ? » demanda-t-il avec étonnement. Il était tôt quand même
    « Ta fiancée t’expliquera. »
    « Quoi ? De quoi tu parle ? »
    « Ne te moque pas de moi. »

    Kibum eut un instant de pause puis il s’écria. « Non ! Attends ! Je vais t’expliquer ! »
    « Non c’est bon merci. Elle t’attend, fais vite. Et c’est bon plus rien ne te retiens en France hein. Ayumi ? Une amie ? Non intéressante en plus ! Laisse moi rire ! »
    Puis elle parti.




    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    Coconou ♥
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1592
    Date d'inscription : 11/09/2010
    Age : 21

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Coconou ♥ le Sam 6 Nov - 16:08

    Gaaaah ~~ J'aime trop la fin O: Laisse moi mourir Orphé tu GERE !
    avatar
    Alex_Liu
    French Kiss

    Féminin Messages : 2184
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Alex_Liu le Dim 7 Nov - 19:16

    ohhh gosh je suis comme ça en vrai ? xD
    comment elle s'incruste chez les gens tss je l'aime pas elle me saoul, le genre t'as vu ma bague Kibum est à Moi ark :@ pas de barbapapa c'est trop gras --'

    LUI PARDONNE PAS !!!! héhé


    ___________________________________
    ♫Without You♫
    The sound of the raindrops hitting on the window of my heart...
    I really miss you

    My Sexy Cat♥
    Spoiler:
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Sam 13 Nov - 22:56

    Chapitre 17
    Bon il est temps de mettre les choses aux claires.


    Kibum était choqué, troublé, triste et tout ca se transforma en une haine grosse, ahurissante, phénomale, considérable, démesuré, stupéfiante !
    Ayumi allé souffrir !
    Il entra en trombe dans la maison. Ayumi toute souriante l’accueilli.
    « Oh, tu est rentré ! Regarde j’ai un double des clés maintenant ! »
    « POURQUOI EST TU ICI ? »
    « Mais je voulais te voir. »
    « ET POURQUOI TU N’AS PAS APPELER ? ET POUR QUI TU T’ES PRIS ? DE QUEL DROIT TU T’ES PERMIS DE LA FAIRE SORTIR D’ICI. »
    « Mais Buminou….. »
    « ET ARRETE DE M’APPELER BUMINOU !! J’AIME PAS !! JE T’AIME PAS NON PLUS !! »
    « Quoi ? Kibum… »
    « OUI !! AYUMII, JE NE T’AIME PAS !! TU VOIS LA FILLE LA !! CELLE QUE T’AS EXCLUE D’ICI, CE QUI JE PRECISE N’EST PAS TA MAISON, C’EST ELLE QUE J’AIME !! ELLE SEULE !! »
    « Mais… »
    « QUOI MAIS ? AYUMI JE NE TE SUPPORTE PAS ! JE NE TE CONNAIS PAS ! JE NE ME RAPPELLE MÊME PAS CE QUE J’APPRECIAIS CHEZ TOI ! TOI ET MOI ON N’A RIEN EN COMMUN !! »
    « Mais si…. »
    « NON MOI J’EN VOIS PAS ! ET PUIS MERDE RENTRE CHEZ TOI ! »
    « Et….les clés ? »


    Kibum était déjà parti dans sa chambre, il devait se calmer, si il le pouvait il aurait tout casser, mais, pour eviter il se canalisa et c’est seulement les larmes qui coulèrent.
    Ayumi derrière la porte, voulu rentrer mais de peur ne le fit pas, elle resta juste devant la porte, écoutant Kibum pleurer.
    Il fit le tour des armoires, voire si il se pouvait qu’elle ait oublié une petite chose, qui lui donnerait raison de retourner la voir. Et surprise dans l’armoire un post-it : « Euh je t’ai emprunté quelque sacs, pardonne-moi Miki te les ramenera demain. » Effectivement quand Kibum regarda en direction de son placard qui était devenu désert. Plus un seul sac Louis Vuitton trainait, elle avait tout embarqué. Kibum souri.
    Puis il chercha autour de lui sa boîte à bonbon, car c’est vrai fâché comme il était il n’avait pas pensé à en prendre un pour se calmer un peu, mais maintenant il en voulait un. La boite n’était pas à sa place habituelle, à sa place, un post-it où il y été marqué : « Bah tiens, on va bien voir comment tu vas faire maintenant ! » Là Kibum ria, puis il se dit qu’il fallait vite qu’il fasse quelque chose Orphélia commençait déjà à lui manquer.

    En sortant Kibum vit Ayumi assise par terre.
    « Qu’est ce que tu fais assise là ? Ca ne te ressemble pas. »
    « Je ne sais pas. »
    « Relève-toi. Je vais te déposer chez toi. »
    « Non c’est bon. »
    « Haa fais pas ta difficile ! »
    Il l’aida à se relever et la ramena chez elle. « Je t’appellerai. Je suis désolé pour tout à l’heure mais je ne pensais pas que tu viendrais. Et puis….enfin voilà. »
    « Je comprend. Au revoir. »

    Kibum chercha une idée, parce que venir juste pour récupérer ses affaires, ce n’était pas une super idée. Il tenta de l’appeler une fois. Elle ne répondit pas. Une deuxième fois, elle répondit sans parler puis raccrocha. Donc il opta plutôt pour le sms : « Il faut qu’on parle ! Je t’expliquerai tout en détail ! Mais il faut vraiment que je te vois. »
    Etonnement Orphélia lui répondit, un sms digne d’elle et qui fit bien rire Kibum : « FUCK ! »
    Kibum voyait une opportunité, au moins elle lui avait répondu, donc c’est qu’il y avait une chance. Donc il décida de ne rien faire ce soir, de la laisser se calmer, et demain peut être il pourrait aller la voir.

    Du côté d’Orphélia, la colère était tellement forte que les larmes voulait même plus couler.
    Si elle pouvait elle aurait même abimé les valises de Kibum mais bon c’est à Kibum qu’elle en voulait pas à la belle marque Louis Vuitton.
    « Ca va pas trop triste ? » demanda Miki
    « Non même pas ! »
    « Haa, t’es une menteuuuuuuuuse ! »
    « Non c’est même pas vrai. »
    « Genre t’est pas triste »
    « Non ! »
    « Et tu vas faire quoi maintenant ? »
    « Me trouver un nouvel appart. »
    « Je parlait concernant Kibum. »
    « Bah oui ! Je me trouve un nouvel appart et je l’oublie ! »
    « Bah oui c’est tellement facile ! »
    « Super facile ! Regarde c’est déjà fait. »
    « Ouais, en vrai ça va le faire comme avec Alexandre. »


    Anecdote : Alexandre garçon qu’Orphélia à aimé pendant 4 ans et qui ne l’aimait pas en retour, on se demande même si elle l’a vraiment oublié.

    « Non pas du tout. Avec Kibum c’est un rêve qui se termine. Donc ça va.»
    « Ouais, Ouais. Et bon, je n’ai pas besoin de te dire qu’un appart ça se trouve pas en un clin d’œil sauf si on s’appelle Kibum. »
    « Haha, je vais dormir à l’hotel et après on verra »
    « Pourquoi pas chez toi ? »
    « Parce que je veux montrer à ma mère que je peux me débrouiller seul ! »
    « Et pourquoi tu viens pas dormir chez moi ? »
    « Parce que je me sentirais trop mal quand Hongki sera là. »
    « Mais c’est rien ça. »
    « Non c’est bon t’inquiète je gère. »
    « Et tu va payer l’hotel avec quoi ? »
    « T’inquiète je gère, je vais laisser les valises chez toi et j’irai à l’hotel. J’ai besoin de cogiter seule »
    « Ouais, on verra, on verra. »


    Donc, elle fit comme selon ce que Orphélia voulait, elle dormit à l’hotel et les valises restèrent chez Miki.

    A l’hotel Orphélia reçu le sms de Kibum et piqua une crise avant d’aller sur l’ordi, une soirée sur le forum lui ferai du bien.

    Miki de son côté appela Kibum, et lui dit exactement tout ce qu’il s’était passé avec Orphélia, avant de lui dire à quel hôtel Orphélia résidait.

    Kibum s’empressa d’y aller et de se réserver une chambre, ce soir il dormait à l’hotel ! Sur ! Et demain il parlerait à Orphélia.

    La soirée se termina calmement, chacun dans son coin, faisant ses propres occupations.

    Le lendemain, Kibum appela d’abord Orphélia qui ne lui répondit, puis il parti prendre conseil chez Miki.
    De l’avis de Miki, Orphélia lui faisait encore la tête et il fallait mieux attendre le lendemain.
    Mais Kibum en avait un peu marre d’attendre aussi, il voulait tout lui dire, tout lui expliquer !

    Orphélia avait passé la journée au lit, elle ne voulait rien faire. Pas l’envie, ni la force. Elle recu pourtant un appel de la dernière personne auquel elle aurait pensé : Hyung Joon. A qui, à la suite de cet appel, elle fit aussi la gueule car pendant cet appel elle apprit lui aussi était au courant pour ces fiançailles et qu’il n’avait rien dit du tout ! Après cette appel, elle ne voulait vraiment plus rien faire, à part dormir, manger, télé.


    La soirée passa en laissant encore Kibum sans nouvelles de l’état d’Orphélia, un peu inquiet et pressé de lui parler.

    Le jour d’après, au environ de 10h, le téléphone de Kibum sonna. C’était Miki qui voulait savoir comment l’histoire avançait. Elle apprit que pour l’instant c’était encore au point mort. Et Miki cria sur Kibum, elle lui dit de se bouger, de faire vite quelque chose là parce qu’elle en avait marre d’attendre !

    Donc Kibum, qui était d’accord avec Miki, appela Orphélia qui ne répondit toujours pas à l’appel. Il partit donc frapper à sa porte. Elle n’ouvrit. Il s’acharna sur la porte, disant que si elle n’ouvrait pas il continuerait. Il continuerait jusqu'à ce qu’il arrive à tout lui expliquer en face. A force de taper Orphélia ouvrit enfin la porte d’un air exaspérer.

    « Tu est prête à m’écouter ? » demanda-t-il.
    « Comme si j’avais le choix. » répondit-t-elle, en allant s’asseoir sur son lit.

    Kibum hésita à rentrer, il l’avait l’impression de l’avoir forcé, mais c’était l’occasion où jamais !

    « Laisse moi tout t’expliquer ! »
    « Toute façon t’est là pour ca ! »
    « Haha. »
    « Depeche toi, je peux changer d’avis. »
    « Même si tu change d’avis tu n’auras jamais la force pour me faire sortir »
    « Ne me sous-estime pas ! »
    « Ok ok » Il prit un léger souffle. Un légère peur ? Peut être. Mais qui ne tente rien n’as rien. « Tout d’abord excuse moi. Je sais que j’aurai du t’en parler avant et je sais que dans cette situation je suis en tord. Mais je ne pensais pas que c’était si difficile de rompre avec une fille. Je sais, tu me diras que je n’aurai jamais du commencer une relation avec toi, si j’étais déjà avec quelqu’un d’autre, mais ça ne se contrôle pas des choses pareil et puis Ayumi je l’avais oublié et elle revenue tout d’un coup ! »

    A cette remarque Orphélia parut surprise : « Oublié ? Tu avais oublié ta fiancé ? Ha bah dis donc ! Tu m’épates toi ! »
    « Mais noooon, c’est pas ça ! Ayumi, je la connais depuis qu’on est enfants, sa famille et ma famille s’entende très bien, et Ayumi m’aimait beaucoup, je ne peut pas te dire pour moi car à cette époque je n’étais sur de rien. Enfin bref, nos familles voulaient nous marier, mais ne me voyant pas sur, ils nous ont juste fiancés. Donc voilà pourquoi je suis fiancé, regarde mes mains ! Tu vois une bague de fiancailles quelque part. »
    « Les hommes ça porte des bagues de fiancailles ? Ha bon ? Je savais pas. En tout cas elle, cette Ayumi, elle a une bague de fiancaille. »
    « Bah je peux t’assurer que c’est pas moi qui lui ai offert. Car dès que nos fiançailles furent annoncés, elle quitta la Corée, comme ça tout d’un coup, sans rien dire, et c’est maintenant que je la revois. »
    « Ca fait combien de temps qu’elle est à Paris ? »
    « Hmm je dirais 1 semaine. »
    « 1 SEMAINES ? »
    « Ou moins. Mais on s’en fiche. »
    « NON MOI JE M’EN FICHE PAS ! »
    « Mais je l’ai quitter. »
    « HA ET COMME TU LA QUITTER , IL FAUT QUE JE REVIENNES C’EST CA ? »
    « C’est pas ce que j’ai dit. Mais…mais…mais je …mais je t’aime. »
    « MOI AUSSI AVANT, MAIS MAINTENANT C’EST AUTRE CHOSES ! UNE SORTE DE HAINE. »
    « TU ME HAIS ? »
    « Pourquoi tu cris ? »
    « TU M’ANNONCE QUE TU ME HAIS ! POUR UNE TROMPERIE TU ME HAIS ? »
    « OUI ET ALORS ? C’EST PAS MOI QUI A TROMPER L’AUTRE ! »
    « MAIS TOI T’AS FLIRTER AVEC MON FRERE ET MOI ! TU CROIS QUE C’EST MIEUX ! »
    « PEUT ETRE PAS ! MAIS MOI AU FINAL J’AI FAIS UN CHOIX ! ET C’ETAIT PEUT ETRE LE MAUVAIS HEIN ! »
    « BAH MON FRERE EST ENCORE CELIBATAIRE SI TU VEUX ! T’AS QU’AS ALLER TE JETER DANS SES BRAS ! C’EST BIEN CA QUE TU VEUX ! »
    « OUAIS ! JE PENSE QUE JE VAIS FAIRE CA ! AU MOINS LUI IL A PAS ETE FIANCE ! »
    « BAH T’AS DEJA TON CHOIX APPAREMENT ! SALUT ! »
    « OUAIS C’EST CA ! BYE ! »


    Si elle avait su, elle lui aurait plutôt dit « non ne pars pas. » Mais malheureusement, Orphélia ne prédisait pas l’avenir et donc elle ne prédire ce qui se passa, tout alla trop vite pour elle.

    Kibum, tapant dans le mur, claquant la porte, puis Orphélia le regardant grimper dans sa voiture, pensant que c’était bon, tout était fini, elle s’éloigna de la fenetre, puis un bruit sourd venant de l’extérieur, elle retourna en urgence par la fenêtre et là, une image choquante :
    Un camion venait de heurter violemment la voiture à Kibum, qui avait voltiger deux ou trois mètres plus loin.
    « Oh non pas ça ! Kibum !» Orphélia appela les secours, avant de se diriger en vitesse sur le lieu de l’accident.
    « KIBUM !! » Elle courra vers la voiture, bien amoché, à l’intérieur Kibum inconscient, blessé. « Oh non, non, non pas ça ! Kibum ! Kibum Reveille-toi ! Kibum ! »
    Les urgences arrivèrent, et éloignèrent Orphélia déjà en larmes, ne cessant d’appeler Kibum en vain.
    « Laissez-moi ! S’il vous plait ! Il faut que je sois près de lui. KIBUM ! Oh non ! KIBUM ! Kibum ! Kibum ! » Les larmes coulaient, sans s’arreter.

    Les secours réussirent à sortir Kibum de la voiture. Et l’emmenerent rapidement et bien sur Orphélia les accompagna. Selon les ambulanciers, son état était stable, mais il avait une blessure grave au ventre.
    Elle cru s’évanouir lorsqu’elle vit la veste de Kibum totalement ensanglanté.
    « Oh mon dieu ! Kibum t’as pas le droit de me laisser hein ! T’est obligé de vivre hein ! »
    L’ambulancier rassura Orphélia en lui disant que sa blessure était grave mais soignable. Mais Orphélia ne fut pas rassurée du tout ! Kibum n’avait toujours pas ouvert les yeux, aucun signe de vie, il n’était pas mort sur mais il ne montrait pas qu’il était en vie non plus !

    L’attente devant le bloc opératoire était insoutenable, elle avait déjà avertis tout le monde, la plupart était déjà à l’hopital. Orphélia avait réussi à transmettre son stresse à tout ceux qui l’entourait.
    Le pire moment fut quand Ayumi arriva à l’hopital. Qui l’avait avertis ? Personne le sait. Mais en tout cas lorsqu’Orphélia la vit, son stress se transforma en une petite colère.
    « Qu’est ce que tu fais là ? Tout ça au fond c’est de ta faute ! Tu serai rester dans ta chine là bas, on aurait jamais eu ces soucis. Regarde maintenant, t’est fière de toi ? T’est fière du resultat hein ? » Miki emmena sa meilleure amie loin d’Ayumi, pour qu’elle puisse se calmer et demanda à Ayumi de revenir plus tard, qu’elle l’appelerait car il fallait mieux qu’elle parte pour le moment.
    Orphélia refondit en larmes, elle n’en pouvait plus d’attendre, aucun docteur ne venait donner de nouvelles. Elle voulait se reposer mais n’arrivait pas à dormir, tant qu’elle n’aura pas vu un docteur, elle ne sera pas tranquille.

    Après 3 heures d’inquiétude, un médecin apparu enfin, encore mieux il annonça une bonne nouvelle. « C’est bon, son état est stable, sa blessure est soigné, tout devrait allez bien maintenant. »
    « Et il est où maintenant ? » demanda Orphélia un peu rassuré.
    « En salle de réveil. »
    « On peut le voir ? »
    « Oui, mais comme toujours, une seule personne à la fois. »

    Orphélia regarda autour d’elle et tout le monde conseilla qu’elle aille en premier. Elle n’attendit pas une seconde et parti rapidement le voir.
    Elle était peu rassurée, mais tant qu’elle n’aura pas vu les deux yeux de Kibum ouvert la regardant, elle ne sera pas totalement rassurée.
    « Repose toi. Je veux te voir en plein forme hein. Je t’aime. »
    Elle lui prit la main et posa sa tête à côté de lui, elle ferma les yeux, profitant de cet instant de soulagement, puis, une machine tout proche du lit commença à faire des bip incessants, des infirmières apparurent de tous les côté puis un médecin, l'une des infirmière fit sortir Orphélia.
    « Qu’est ce qui se passe ? » demanda Orphélia plus inquiète que jamais.
    « Il fait un arret. »
    « Un Quoi ? Non ! Pas possible ! Ils ont dit que son était stable maintenant. Non ! Non ! Non ! Ce n’est pas vrai !»


    Au bout de quelque minute à attendre inquiète devant la porte, où elle ne pouvaient rien voir de ce qu'il se passait à l'intérieur.
    Le médecin ressortit : « Il est dans le coma. »
    « Oh non ! » Orphélia perdit connaissance. La nouvelle de trop surement.
    Mais elle reprit vite connaissance.
    A son réveil, le médecin lui expliqua que ce n’était pas un coma profond, juste un repos intense. Cela ne durerait que 3 jours maxi. A la suite de cette conversation Orphélia décida qu’à partir de ce soir, elle resterait près de Kibum, jusqu’à ce que celui-ci rouvrent les yeux.

    Elle s’installa tout près de lui, et s’endormit.
    Chaque jours qui passait, Orphélia contemplait Kibum endormi, chaque jours elle priait pour revoir ses yeux, son sourire, réentendre sa voix, ses murmures, elle voulait retourner dans ses bras, savourer ses calins, ses bisou dans le cou, ses baisers, elle l’aimait et surtout ce qu’elle voulait c’était le retrouver.
    Orphélia ne cessait de se remémorer le jour de l’accident, la dispute, le camion, celui qu’elle aime sur un brancard. Orphélia se sentait coupable, elle regrettait, elle s’excusait sans relâche. Chaque soir, avant de s’endormir, elle l’embrassait et elle lui murmurait un je t’aime.

    Mais ce soir là, ce sixième jour, après avoir murmuré un je t’aime à l’oreille de Kibum, en se couchant entendit un « moi aussi », elle crut être en plein rêve mais Kibum l’embrassa sur la tête, avant de la serrer contre lui. Il était réveillé, bon il n’avait pas ouvert les yeux certes, mais il était conscient, CONSCIENT !
    Cette nuit fut une des plus belles pour Orphélia. Elle avait retrouvé son Kibum.


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    Alex_Liu
    French Kiss

    Féminin Messages : 2184
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Alex_Liu le Dim 14 Nov - 0:02

    oh gosh j'ai eu peur qu'il rste dans le coma ou qu'il perde la memoire wooalala heureusement que non j'aurai eu mal au coeur XD
    ah mais tant mieux il s'est reveillé bonne nouvelle quoi que je sens la mauvaise nouvelle quand même dans le chapitre 18 XD
    J'aime pas Cette Ayumi c'est quand qu'elle degage ? :P


    ___________________________________
    ♫Without You♫
    The sound of the raindrops hitting on the window of my heart...
    I really miss you

    My Sexy Cat♥
    Spoiler:
    avatar
    Naoko Woo
    Modératrice

    Féminin Messages : 3163
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Naoko Woo le Mar 16 Nov - 20:13

    LAAAAAAAA SSUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !


    ___________________________________
    파이널리...
    ...사랑했어 너의 품에서
    Spoiler:

    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Mar 16 Nov - 21:07

    Chapitre 18
    Ca s’acharne !

    Le lendemain, Orphélia voulait être sur que tout cela n’était pas un rêve, comme toujours la pire des choses à faire lui traversa l’esprit : elle monta sur lui.

    Kibum se réveilla en sursaut : « Orphélia ? Que fais-tu ? » Dit-il avant d’ouvrir ses yeux, et de voir la belle sur lui entrain de le regarder. « Oh non, t’est pas possible comme fille ! »
    « T’est réveillé ? Oh oui je n’ai pas rêvé ! T’est en vie ! Oh mon dieu, je suis désolé si tu savais, je suis vraiment désolé ! Je t’aime Kibum, tu le sais ? Je n’aime que toi hein ! Je suis désolé ! Pardonne-moi ! S’il te plait. Tu m’as tellement manquer !! »
    « Oui, oui je te crois, je t’aime aussi de tout mon cœur, je te pardonne tout ce que tu veux, mais descend, ta position me met un peu mal à l’aise. »
    « Quelle position ? »

    Il montra le fait qu’Orphélia était sur lui. Mais Orphélia ne comprit le problème que lorsque 2 infirmières, entrèrent dans la chambre la regardèrent et ressortirent immédiatement un peu gêné.
    « Oh désolé. Mais…...oh et puis zut hein ! »
    Kibum était encore faible, mais il ne pouvait s’empêcher de rire, Orphélia n’avait pas changé.
    Haa Orphélia lui avait manqué.

    Kibum sentait la conversation embarrassante arriver, et il avait raison.
    « Dis Ayumi pourquoi tu l’apprécie ? »
    « Je suis fatigué. »
    « Allez dis moi s’il te plait »
    « Qu’est ce que tu veux savoir ? »
    « Qu’est ce que tu apprécie chez elle ? »
    « Rien ! »
    « Tu mens ! »
    « Pourquoi tu dis ca ? »
    « Impossible qu’il n’ai rien que tu apprécie chez elle. »
    « Bah si c’est possible. Pourquoi ? Que veux-tu que je dise quoi ? »
    « Bah je ne sais pas moi, elle est belle, elle est drôle, enfin dis moi ce que tu aime chez elle ? »
    « Elle est belle et drôle oui, c’est une fille super ! Bon, elle est embêtante aussi parfois, mais elle est unique et c’est ce que j’aime le plus chez elle, ha et surtout j’aime quand elle m’embrasse »
    « Ha ouais ! Tu aime quand elle t’embrasse ? Et pourquoi ce n’est pas elle que tu as choisie ? » Dit-elle en redescendant du lit
    « Je l’ai choisie. Parce que cette fille super c’est toi. Y a vraiment rien que j’apprécie chez Ayumi. Mais je veux bien que tu m’embrasse. »
    « J’ai du mal a te croire, mais je veux bien faire semblant. »
    Elle reprit son ancienne position, sur lui, et lui déposa un petit bisou tout mignon sur les lèvres, puis elle s’installa à la meilleure des places selon elle : dans les bras de son cher et tendre.
    Moment romantique interrompu, tout d’abord par les infirmières et le médecin, il fallait vérifier l’état de Kibum, puis Kibum fut transférer dans une autre chambre, avant de finalement recevoir la visite de toute la famille et surtout des U-KISS, plein de cadeaux en main.
    C’était beaucoup trop pour Orphélia, qui s’effaça petit a petit, quittant tout doucement la chambre. Elle était heureuse de voir Kibum, rire, sourire, heureux, en vie surtout. Elle pouvait bien se séparer quelques minutes de lui.

    Elle partit s’asseoir dans le hall d’accueil, et commença à écouter de la musique. Mais encore une fois elle fut interrompue, cette fois-ci par Hyung Joon.
    « Rassuré ? » demanda t-il en s’installant à côté d’elle.
    « A ton avis. Bien sur. »
    « Tu lui en veux ? »
    « Non plus maintenant. »
    « Et moi ? »
    « Je sais pas. »
    « Pourquoi ? »
    « Tu est déjà parti voir Kibum ? »
    « Je vais y aller. »
    « Alors vas-y. »
    Elle remit ses écouteurs et fis signe à Hyung Joon de partir.

    Elle ferma les yeux un instant et s’imprégna de sa musique qui était YOU des Shinee, mais elle sentit comme si on l’observait. De peur, elle ne voulu pas ouvrir les yeux, donc elle ignora cette sensation mais celle-ci était de plus en plus forte, comme si la personne qui l’observait s’approchait. Orphélia pensa qu’elle était folle, et continua dans sa musique. Mais elle avait vraiment l’impression que quelqu’un la regardait, et maintenant cette personne était toute proche. Elle sentit un souffle, et ouvrit immédiatement les yeux.

    « HAAAAAAAAA »
    « Ha bah dis donc ! Il t’a bien trouvé le Kibum ! Il n’a pas menti, t’est pas moche du tout. »



    Devant Orphélia, se trouvait un visage, vraiment beau, de grands yeux, et un large sourire, elle connaissait ce visage !
    « XANDER ! »
    « Ha, j’ai même pas besoin de me présenter. C’est mieux. Tu est bien la copine à Kibum, non ? »

    Orphélia regarda vers le sol en pensant « comment ça copine ? Suis-je sa copine ? Moi ? »
    « Oui ca ne peut être que toi ! Tu corresponds exactement à sa description. »
    « Description ? »
    « Oui, il a dit exactement, mot pour mot : « C’est une très jolie fille, qui vit dans son propre monde, ou en tout cas en donne l’impression, et si tu est brusque avec elle, enfin si tu lui demande, si elle est ma copine, par exemple elle va se braquer, et bêtement elle va regarder vers le sol »
    « Bêtement ? Il a dit bêtement ? »
    « Oui oui bêtement ! »

    Elle marmonna un petit : « Je vais le tuer » avant de reprendre « Ha et donc sur cette vague description, tu as su que c’était moi. »
    « Ouii et aussi parce que là…. dans la salle…. Tu est la seule fille. »


    Il avait raison, autour d’eux, une multitude de personne, beaucoup d’hommes, il y avait des filles oui, mais c’était des enfants, ou encore mieux des personnes d’âgées. Enfin c’était la seule fille qui rentrait dans les normes.

    « Ha d’accord. »
    « Bon tu dois te demander ce que je fais là ? »
    « Oui un peu, quoique je m’en fiche aussi »
    « Ho je comprend pourquoi il t’apprécie. »
    « Pourquoi ? »
    « Parce qu’il est dingue ! Quoi qu’il en soit, je suis là car il te demande ! »
    « Il me demande ? »
    « Oui, il m’a dit de venir te chercher ! »
    « Pourquoi ? »
    « Ha je vois que tu aimes demander pourquoi ! Eh bien figure-toi que je ne sais pas ! Tu ne veux pas venir ? »
    « Si, mais pourquoi il me demande ? »
    « Bon si tu veux pas venir, ne viens pas ! Je lui dirais que tu veux savoir pourquoi ! Mais compter pas sur moi pour les allers-retours. »

    Sur ces mots, il se leva et reparti en direction de la chambre de Kibum.


    « Elle veut pas venir. Elle demande pourquoi tu l’as demande. » dit Xander en rentrant souriant dans la chambre
    « Hein ? Elle n’est pas sérieuse ? » répondit Kibum
    Xander fit signe qu’il n’avait rien avoir là-dedans et parti s’installer près de sa part de gâteau non terminé.
    « Alalala, bon je vous la présenterais plus tard hein. »
    « En tout cas, elle a l’air très gentille. »
    dit Xander entre deux bouché.
    « Merci Xander ! Mais tu l’aurais ramené, tout le monde aurais pu le confirmer. »
    « Hé, ce n’est pas moi qui me suis trouvé une copine méfiante et têtue ! »
    « Je l’aime comme ça ! »
    « Je te comprend ! »


    Un blanc s’installa puis la porte s’ouvrit tout doucement, Orphélia rentra sa tête tout doucement, mais ne s’attendait pas à avoir tout les regards sur elle.

    « C’est elle ? » demanda Dongho qui était assis dans un coin de la pièce, console en main.
    « Oh elle est trop chou. » enchaina Kiseop
    « Ca va, elle est jolie. » dit ensuite Eli.
    « Ha, apparemment je dérange, Kibum je reviendrai plus tard. Bye » dit Orphélia avant de repartir discrètement.
    Soohyun la rattrapa et la fit rentrer dans la chambre : « Hé ho, tu vas où ? Tu reste avec nous ! T’enfuis pas ! On veut faire ta connaissance ! »
    « Heuu, bonjour. »
    dis Orphélia en souriant timidement. Mon dieu, elle en rêvait de ce jour là, tout les U-KISS réunit autour d’elle, mais là sa seule envie c’était s’enfuir.

    La voix chaleureuse de Kibum, la rassura. « Arrête de l’embêter Soohyun, ca se voit qu’elle se sent mal ! Viens, ma chérie. » Il tendit sa main en direction d’Orphélia, et elle couru se cacher dans ses bras.
    Il murmura à sa oreille : « Ne t’inquiète pas, si il te touche, je les tape. » Orphélia se moqua : « Cloué a ton lit ? Non c’est bon ça ira, merci. »
    Kibum lui fit une grimace puis il la présenta : « Alors, je vous présente Orphélia, celle qui a volé mon cœur. »
    Orphélia se retourna avec étonnement vers Kibum et lui chuchota : « C’est quoi cette expression nian-nian là ? Ne Ressort plus jamais un truc pareil non mais franchement ! »
    « Ha oui, elle a trop raison ! Ne ressort jamais un truc pareil ! »
    Dit Soohyun qui était juste à côté.
    « Mais de quoi je me mêle toi ! » dit Kibum en repoussant Soohyun qui riait.

    « Enchantée » dis chacun des membres auquel Orphélia répondit timidement

    « Je te félicite franchement ! Moi aussi je voudrais bien une copine tiens. » Dit Kevin souriant en s’adressant à Orphélia.
    « Je peux savoir pourquoi tu la félicite ? » dit Kibum en lui lançant un regard noir.
    « Non mais attend, si elle a réussit à te supporter jusqu'à maintenant, y a de quoi la féliciter ! »
    « Ha quand je pourrais me lever, toi, tu est foutu ! »

    « Ha si tu savais, c’est un garçon pééniiible ! » dit Orphélia en souriant.
    « Quoi ? Toi tu as oublié dans quel camp tu devais être ! »
    « Mais nooon ! »

    « Epargnez nous vos querelle d’amoureux ! » dit Dongho avant de retourner dans son jeu.

    « Toute façon on va y aller. » s’exclama Xander en enlevant la console des mains de Dongho qui lui lança un regard méchant.
    « Oui on va vous laisser. » dit Soohyun.
    « Contente de t’avoir rencontré Orphélia, en espérant te revoir très vite ! » dit Eli, en la saluant de la main.
    Tout le groupe sorti, souhaitant un bon rétablissement à Kibum, et en souhaitant bonne chance à Orphélia.

    « Contente ? »
    « Ouiii trèèèès ! »
    « Ha j’en suis heureux »
    Il la serra contre lui et rajouta « Faut pas les croire ! Je suis pas si dur à vivre ! »
    « On s’en fiche, je t’aime comme t’est. »
    « Et tu ose me dire que je dis des choses nian-nian, laisse moi rire. »
    « Hé si t’est pas content, mes je t’aime tu les oublies. »
    « Oooh mais non, je te taquine tu le sais bien. »
    « Hmm, alors pour te remercier je vais te faire des petites choses. »
    « Ha ca je veux bien. »
    « Coquin. »
    Elle monta sur Kibum, colla ses lèvres dans son cou. Kibum l’enlaça, passant ses mains sous son t-shirt, sentant sa peau douce et chaude. Il chercha les lèvres de sa belle, puis quand celle-ci frôlèrent les siennes, il emprisonna les lèvres de celle-ci avec les siennes.

    *Toc Toc Toc*
    La porte s’ouvrit
    « Kibum ?»
    Une seule personne n’était pas encore venue rendre visite à Kibum…Ayumi.
    « Oh je vous dérange. Désolé je repasserai plus tard. »
    « Non, c’est bon…je vais sortir » dis Orphélia avant de souffler à Kibum : « Fais gaffe ! Je suis pas loin ! » ce qui fit rire Kibum l’embrassant une dernière fois
    Orphélia lança un regard noir à Ayumi, un petit sourire coquin, suivi d’un je t’aime, Kibum répondit d’un sourire déçu et Orphélia disparut.

    Kibum et Ayumi était maintenant seuls.
    « Installe-toi. » proposa-t-il. Ayumi s’installa au pied du lit. « Assis-toi plutôt sur le canapé, je préfère. Enfin tu comprends. »
    Ayumi s’installa alors sur le canapé près de la fenêtre : « Tu n’as pas appelé. »
    « Désole. J’ai eue quelque empêchement. » il désigna le lit dans lequel il était allongé.
    « Je t’en veux pas »
    « Encore heureux! »


    La porte s’ouvrit tout doucement… « Ne faites pas attention à moi, j’ai juste oublié mon porte monnaie. Je le prends et je repars. Faites comme si personne n’était entré. » Puis elle ressorti.
    Kibum ria d’un sourire qu’Ayumi n’avait jamais vu avant.

    « Tu as changé Kibum. »
    « Ha ? Tu trouve ? »
    « Oui. Ca doit avoir trouvé la bonne pour toi. »
    « Tu pense ? Je l’espère. »
    « Tu as changé. »
    « Où peut être que je viens de me trouver. »
    « Kibum, y a-t-il une chance pour qu’un jour je sois celle qui sera à tes côté ? »

    Kibum qui souriait encore de l’intervention stupide d’Orphélia, perdu son sourire et pris un air sérieux.
    « Comment ? Après ce que tu as fait. Comment veux tu qu’une t’elle chose se produise ? »
    « Mais si par chance… »
    Elle s’approcha et lui pris la main. « Si par chance…. »
    « Si par chance quoi ? Si par chance Orphélia me quitte ? C’est ça ? »
    « Non….enfin oui. »
    « Je veillerais à ce que cela n’arrive pas ! »
    dit-il sèchement en retirant la main d’Ayumi.
    « Je comprend. »
    « Mais Ayumi, tu sais, toi aussi tu as changé. »
    « Comment ça ? »
    « Ces gout de luxe, ces airs hautain que tu prends, cette envie d’être toujours agrippé à moi, ce surnom….ce n’est pas toi. »
    « Tu crois ? »
    « Je ne crois pas, j’en suis sur ! Où est passé la Ayumi qui aimait les choses simples, qui ne se prenait pas la tête pour des broutilles ? »
    « Elle a grandi. »
    « Mais cette Ayumi, je l’appréciais. »
    « C’est vrai ? Si je redeviens cette Ayumi, il y a une chance pour qu’on soit ensemble ? »
    « Non. Aucune. »
    « Mais pourquoiiiii ? »
    « Ayumi ! Qu’est ce que tu ne comprends pas ? C’est simple pourtant. »
    « Mais….ce que je ne comprends pas c’est….qu’est ce que tu aime chez elle, et ne me dit pas « ooh mais regarde là, elle a tout » ou des trucs du genre, elle n’est même pas célèbre pire elle n’est même pas riche ! »
    « Si tu pense que je ne m’arrêtes qu’a ca, c’est qu’on a vraiment rien à faire ensemble. »
    « Mais c’est quoi que tu aimes franchement ? Elle n’a rien ! »
    « MAIS JE M’EN FICHE QU’ELLE N’EST RIEN, JE SUIS MEME TRES HEUREUX QUE CE NE SOIT PAS UNE STAR ! ET ENCORE MIEUX JE SUIS HEUREUX QU’ELLE N’AIT PAS LES MEME PENSER QUE TOI ! »
    « Ha oui ? Tu me déteste à ce point ? »
    « Je ne te déteste pas, mais ta manière de penser me choque ! »
    « C’est plutôt toi qui me choque ! »
    « Et en quoi je te choque ! »
    « Tu est une star ! »
    « Oui et alors ? »
    « Une star, ca sort avec quelqu’un de beau, riche et souvent célèbre. »
    « Tu sais quoi Ayumi, cette conversation sera sans fin, ce que tu es devenue, je ne pense jamais m’y habituer, un jour peut être qui sa sait ca passera mais là, je ne peux pas.»

    *Toc Toc Toc* « Euh Excusez-moi je repars immédiatement juste pour vous avertir qu’il faut éviter de faire crier Kibum, c’est mauvais pour lui, et puis il cri assez fort, donc il perturbe un peu le calme de l’hôpital, enfin Ayumi, fais attention on est dans un hôpital ! Sur ce, Kibum je ne suis pas loin au besoin. »

    « Non, Orphélia c’est bon, reste, viens près de moi, il faut que je me calme non ? Ca fonctionnera mieux si tu est là »
    « Nian-nian ! Fais attention ! Bientôt je me moquerai vraiment ! »
    Elle commença à s’approcher de Kibum quand elle vit Ayumi, debout à côté de lui.
    Elle la regarda, la scruta puis finalement l’occasion était trop belle : Orphélia se jeta dans les bras de Kibum et l’embrassa tendrement avant de se glisser dans le lit et de se coller à lui.
    « Qu’est ce que tu fais ? » demanda Kibum en riant.
    « Je vais faire de mon mieux pour me venger d’Ayumi ! » lui chuchota-t-elle à l’oreille.
    « Pas besoin ! Regarde comment c’est simple. » Il attrapa le menton d’Orphélia et approcha doucement son visage du sien frôla ses lèvres puis regarda en direction d’Ayumi : « On en a terminé non ? Tu peux rentrer maintenant. Sauf si tu avais d’autres choses à me dire. »
    « Non c’est bon. Je vais y aller. On s’appellera. »
    « Oui, on verra, mais pas sur enfin je ne sais pas peut être, peu être pas, bye. »

    Une fois Ayumi, hors de leurs champs de vision, le petit duo, éclatèrent der rire. Ils se moquèrent d’Ayumi comme des enfants.

    « Et mon bisou ? » rajouta Orphélia.
    « Capricieuse ? »
    « T’imagine même pas ! »
    « Haaaa mieux vaut que je m’exécute alors. »

    Il se pencha doucement sur elle, caressa ses cheveux, puis il glissa ses lèvres près de son cou, remonta tout doucement vers son oreille y laissa un petit souffle léger, puis il l’embrassa et la regarda tendrement avant de rajouter : « Ha je suis fatigué ! »
    « Quoi ? »
    « Allez viens on dort ! »
    Il passa son bras autour d’Orphélia choqué, lui fit une bise sur le front et s’endormit.

    « Je te boude, mais je t’aime quand même. » dit Orphélia tout bas pendant qu’elle dessinait des petits cœurs avec son doigt sur le torse à Kibum.

    3 jours passèrent, à la suite de cette journée, l’état de Kibum s’améliorait.
    Puis un matin, le médecin annonça une bonne nouvelle : Aujourd’hui il pouvait rentrer chez lui.


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U
    avatar
    Naoko Woo
    Modératrice

    Féminin Messages : 3163
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Naoko Woo le Mar 16 Nov - 21:23

    « Je te félicite franchement ! Moi aussi je voudrais bien une copine tiens. » Dit Kevin souriant en s’adressant à Orphélia
    si t'as pas d'idées je suis là moi :P

    Ahhh cette ayumi elle s'en est prit plein la gu*le et c'est bon ça HAAHAHHAA
    bah je vais pouvoir aller dormir tranquille moi
    merci Myr♥*
    vivement la suite :DD


    ___________________________________
    파이널리...
    ...사랑했어 너의 품에서
    Spoiler:

    avatar
    Alex_Liu
    French Kiss

    Féminin Messages : 2184
    Date d'inscription : 04/06/2010
    Age : 24

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Alex_Liu le Mer 17 Nov - 13:35

    Elle ferma les yeux un instant et s’imprégna de sa musique qui était YOU des Shinee
    tu vas pas me croire mais j'etais en train d'ecouté cette chanson quand j'ai lu la phrase c'est le destin !! XD
    comment ayumi s'en prend plein à la gueule ça c'est bien !! j'aime ♥

    mon dieu comment tu peux approcher Xander de si près sans que je soi presente ? :OO
    :'D

    enfin il sort !! je me demande ce qu'il va arriver ensuite :P


    ___________________________________
    ♫Without You♫
    The sound of the raindrops hitting on the window of my heart...
    I really miss you

    My Sexy Cat♥
    Spoiler:
    avatar
    ☼ Jmilio Lee ☼
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1500
    Date d'inscription : 06/06/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par ☼ Jmilio Lee ☼ le Jeu 18 Nov - 22:25

    Xander ♥
    Quoi c'est pas sont histoire ? Bon bah je reste pas la moi ... MDR
    avatar
    Coconou ♥
    Kiss Me

    Féminin Messages : 1592
    Date d'inscription : 11/09/2010
    Age : 21

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Coconou ♥ le Ven 19 Nov - 18:54

    j ai de la lecture pour se soir moi d: Myr jla li au plus vite ♥
    avatar
    Miiyuurii
    Administratrice

    Féminin Messages : 3253
    Date d'inscription : 21/05/2010
    Age : 23

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Miiyuurii le Sam 20 Nov - 13:06

    xD c'est vrai que la y en aura mais te presse pas hein ^^


    ___________________________________
    Feel the music~♫____________

    I ♥ U

    Contenu sponsorisé

    Re: [Fanfic ] Si j'avais su.....

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil - 16:38